ET SI ON UTILISAIT DES FIGURES DE STYLE ? Les connaître et les utiliser (1/2) !

REMPLACER : les figures de substitution

  • La personnification consiste à attribuer des propriétés humaines à un animal ou à une chose dans le but de les faire parler ou d’agir.

Exemples : « Je vis les arbres s’éloigner en agitant leurs bras désespérés » – Marcel Proust; « Un soir, j’ai assis la Beauté sur mes genoux – Et je l’ai trouvée amère. » -Arthur Rimbaud.

  • L’allégorie est une représentation indirecte concrète employant une personne/un être animé ou inanimé/une action/une chose, comme signe d’une autre chose, généralement une idée abstraite ou une notion morale difficile à représenter directement.

Exemples : « Mon beau navire, ô ma mémoire »— Guillaume Apollinaire; L’allégorie de la caverne de Platon; L’allégorie de la mort représentée par un squelette armé d’une faux; L’allégorie de l’angoisse : le tableau « Le Cri » d’Edvard Munch

  • un symbole est l’utilisation d’une image en référence à quelque chose. Il permet de donner une image parlante sur une idée ou une chose.

Exemple : « Le poète est semblable au prince des nuées / Qui hante la tempête » – Baudelaire.

  • l’hypallage consiste à lier deux termes grâce à la syntaxe. Epithète impertinente, elle agit par le décalage de la relation logique entre les éléments d’une phrase.

Exemple : « Qu’au son des guitares nomades, la gitane chante l’amour »— Louis Aragon

  • un cliché est l’usage d’une image usée, proche du stéréotype.

Exemple :  « La neige étend son blanc manteau»

  • une synecdoque est utilisée pour exprimer la partie pour le tout, l’espèce pour le genre, la matière pour l’objet ou le concret pour l’abstrait.

Exemple : « Son vélo a crevé » (pour signifier que le pneu du vélo a crevé); « Le bateau crache une fumée noire » (pour signifier que de la cheminée du bateau sort de la fumée)

  • une antonomase est le fait d’utiliser un nom propre comme un nom commun ou un nom commun comme un nom propre ou de remplacer un nom par une périphrase.

Exemples : « La capitale de la France » (pour désigner Paris); « Un dom juan » (pour désigner un séducteur); « Le Prince des poètes » (pour désigner Pierre de Ronsard).

  • un euphémisme désigne le fait d’atténuer une idée ou une réalité .

Exemple : « Le troisième âge » pour désigner les personnes âgées.

Suite de l’article, page 3

Laisser un commentaire