HUG DAY (21 Janvier), journée internationale des câlins : son histoire, ses pratiques

free hugs OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La journée internationale des câlins est un événement annuel qui existe depuis les années 1980. Il a lieu le 21 janvier. Aux États-Unis, cet événement s’appelle le National Hug Day ou National Hugging Day. Il est célébré également en Australie, au Royaume-Uni, en Allemagne ou en Pologne et depuis peu en France.

Son origine

Le révérend américain  Kevin Zaborney a instauré la première journée des câlins le 29 mars 1986.

Il avait noté que du début de l’année jusqu’à la St Valentin (14 février) la période était plus difficile psychologiquement et affectivement. Les fêtes de fin d’année passées, un grand nombre de personnes souffriraient d’un manque de contact émotionnel.

L’idée était d’encourager les personnes d’une même famille ou des amis à se prendre dans les bras quelques secondes pour libérer leur affectivité, marquer leur tendresse et recevoir des marques d’amour.

Ce serait bon pour la santé et le moral et cela favoriserait la sécrétion d’hormones du bonheur (ocytocine, sérotonine…). Ces précieux instants de tendresse réduiraient le flux sanguin, le rythme cardiaque et la tension. hug-sadness-comfort-emotions-d0ab8c-1024Le choix de la date du 21 janvier fut motivé par la pesanteur morale plus forte à cette période de l’année, ce jour ayant été qualifié par certains, à des fins commerciales, de « Blue Monday».

Comment procéder ? 

Le principe est simple : il s’agit de proposer une accolade sans contrepartie à une personne choisie au hasard et de le manifester par une petite pancarte sur laquelle il est écrit « câlin gratuit ».

Sachant qu’il « suffirait » de 7 minutes de câlins par jour pour se sentir heureux, cela serait à la portée de tous, tout du moins des plus audacieux !

Demander la permission à l’heureux élu avant de se jeter dans ses bras est bien entendu un préalable. Ne pas hésiter à se parfumer pour ce grand jour magnifierait cette belle et soudaine proximité avec des inconnu(e)s.

Il peut-être utile de s’entraîner toute l’année à cette festive journée tout en respectant les règles de bienséance !