UN GRAND PEINTRE, UN CHEF D’ŒUVRE : GUSTAV KLIMT, LE BAISER

Sa vie en résumé

Gustav Klimt est né le à Baumgarten et mort le à Vienne. Peintre symboliste autrichien, il fut un des membres moteurs du mouvement Art nouveau et de la Sécession de Vienne. Doué de multiples talents artistiques, il fut portraitiste, dessinateur, décorateur, peintre de cartons de tapisseries et de mosaïques, céramiste et lithographe.

Fils d’un orfèvre ciseleur de métaux précieux, et d’une chanteuse lyrique, il est élève de l’école des arts appliqués de Vienne de 1876 à 1883. Il débute comme décorateur en 1879 participant à la décoration de la cour intérieure du Kunsthistorisches Museum, du plafond du Palais Sturany à Vienne ou de l’établissement thermal de Karlsbad.

En 1883, il crée un atelier collectif réalisant de nombreuses fresques, allégories et emblèmes dans un style académique de murs et plafonds de villas mais aussi de théâtres et édifices publics. Il est connu pour la précision de ses portraits. En 1888, il reçoit la croix d’or du Mérite artistique des mains de l’empereur François-Joseph. Répondant à des demandes officielles, son art est alors classique.

Avec plusieurs amis, il fonde en 1897 l’Union des artistes figuratifs (la Sécession viennoise) pour réformer la vie artistique, combler le fossé entre les arts, créer une œuvre d’art totale, transformer le monde, éveiller les consciences et s’éloigner de toute compromission avec l’académisme.

Au cours de l’année 1900, Klimt présente sa toile intitulée La Philosophie, première des trois toiles préparatoires, avec La Médecine et La Jurisprudence, commandées en 1886 par l’université de Vienne qui feront l’objet de critiques sévères des autorités universitaires. La Frise Beethoven, présentée par Klimt en 1902, gigantesque fresque murale représentent la Neuvième Symphonie, est approuvée par Gustav Mahler: œuvre d’art total, elle réunit peinture, musique et architecture.

A partir des années 1902-1903, il réalise le Cycle d’or : les Serpents d’eau, le Portrait d’Adele Bloch-Bauer, Danaé, Le Baiser. Ce dernier tableau, représentatif du génie de Gustav Klimt, peint entre 1906 et 1908, sera reproduit dans le thème de L’Accomplissement pour la fresque du palais d’Adolphe Stoclet conçue en 1906 et montée en 1911. La richesse décorative de Klimt éclate dans cette fresque ainsi que dans celle de l’Attente.

En 1907, Klimt rencontre le jeune peintre Egon Schiele qui deviendra une sorte de fils spirituel. Il quitte alors avec quelques amis la Sécession, qu’il trouve trop sclérosée.

Il se consacre à la peinture de paysages ou de scènes allégoriques très ornementées, stylisées, aux couleurs vives, de tableaux de femmes de grandes dimensions richement décorés, pour une clientèle riche et bourgeoise. En 1910, il est affublé du titre de décorateur « fin de siècle », de peintre de l’intelligentsia autrichienne et d’inventeur de l’art décoratif. En 1917, il devient membre de l’Académie des beaux-arts de Vienne et celle de Munich et décède en 1918 de congestion cérébrale.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous