HYPERSENSIBILITÉ : comment l’apprivoiser et en faire une force

femme hypersensible

Sur le fil en permanence, ressentant et réagissant de façon amplifiée, portant le poids du monde sur leurs épaules, les personnes hypersensibles représenteraient environ 20 % de la population. Elles seraient de plus en plus nombreuses du fait de la pression socio-économique et culturelle croissante. Handicapante, l’hypersensibilité nécessite d’être apprivoisée pour devenir vivable au quotidien et se transformer en potentialité.

De quoi s’agit-il ?

L’hypersensibilité est une sensibilité très forte aux impressions et aux stimuli extérieurs. L’amplification des ressentis, provoquant de fortes réactions émotionnelles, est généralement épuisante pour le sujet et dérangeante pour son entourage.

Elle est à la fois d’ordre :

  • physiologique : les cinq sens surréagissent aux éléments extérieurs (lumière, odeurs, sons…), les allergies ou les intolérances sont fréquentes ;
  • émotionnel : les sentiments sont exacerbés par les nouvelles ou les humeurs des autres. À la moindre contrariété, les émotions prennent le dessus. Tout changement génère de fortes perturbations.
  • mental : la pensée est plus souvent imagée ou symbolique que verbale, ce qui accroit l’hyperactivité mentale.

Quelles en sont les causes ?

Plusieurs hypothèses ont été avancées :

  • les hypersensibles utiliseraient davantage leur hémisphère droit, ayant un  goût prononcé pour la création et étant dotés d’une forte intuition du fait de connexions cérébrales élevées, 
  • ils disposeraient de gènes communs aux espèces se trouvant en mode de survie,
  • ils auraient construit durant leur enfance difficile (contexte familial, pression sociale…) un ensemble de protections psychologiques.

Quels sont les traits communs aux hypersensibles ?

Pèle mêle :

  • les émotions sont fortement ressenties et extériorisées (joie, colère, surprise..),
  • ils s’investissent à fond dans les relations, ressentent fortement l’humeur et l’émotion d’autrui (empathie) et sont sensibles à l’injustice,
  • ils se posent énormément de questions, sont inquiets et angoissés, pratiquent l’introspection et la remise en cause permanente,
  • ils ont beaucoup d’imagination et ont tendance à amplifier la réalité,
  • ils sont très investis dans leur travail, perfectionnistes et consciencieux,
  • ils sont très créatifs, aiment découvrir et sont curieux,
  • ils vivent leurs rêves intensément et ont du mal à s’endormir,
  • ils sont hyperactifs et ont besoin de bouger,
  • ils manquent de confiance en eux et ont un constant sentiment de culpabilité,
  • ils n’aiment pas les conflits, les situations de stress, les commérages et le manque de nuances. Ils sont sensibles au regard des autres,
  • du fait de leur gentillesse et de leur sincérité, ils sont la proie favorite des manipulateurs et des pervers narcissiques, subissent les railleries de leurs collègues et des groupes.

Aller à la page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous.