IMAGES D’ÉPINAL : leur histoire, les collections, l’expression

Une image d’Épinal est une estampe sur un sujet populaire aux couleurs vives. Vendues autrefois par les colporteurs, les images d’Épinal doivent leur nom à Jean-Charles Pellerin, premier imprimeur à éditer en série ce type d’image basé à Épinal. L’expression « image d’Épinal » est entrée dans le langage commun désignant une vision édulcorée, traditionnelle et naïve qui ne s’attache qu’ au bon côté des choses.

Son histoire

En 1796, Jean-Charles Pellerin, maître cartier, fonde à Épinal une imagerie. La présence dans la région de cartiers, de dominotiers (conception et fabrication de feuilles de papiers peints de motifs géométriques ou floraux), de ressources forestières et fluviales  facilite son entreprise. image d'épinalArtisanale, l’imagerie d’Épinal va devenir peu à peu une véritable industrie.

À l’origine, l’imagerie utilise la gravure sur bois (xylographie), l’impression de la feuille s’effectuant avec une presse à bras « Gutenberg ». Le coloriste applique les différentes couleurs au pochoir à l’aide d’une brosse ronde.

De 1829 à 1845, l’imagerie va célébrer avec succès l’empereur Napoléon Bonaparte, sa famille, ses maréchaux, ses armées et ses victoires, participant à la construction du mythe napoléonien.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous