JOHN FITZGERALD KENNEDY : les citations d’anthologie

John Fitzgerald Kennedy (29 mai 1917- novembre 1963) est le 35e président des États-Unis. Entré en fonction le 20 janvier 1961, il est, à l’âge de 43 ans, le plus jeune président élu. Assassiné le 22 novembre 1963, à l’âge de 46 ans, il demeure le seul président américain de religion catholique.

Son énergie, son charisme, son style, son rôle de chef durant la Guerre froide et sa fin tragique en ont fait l’un des personnages les plus populaires du XXe siècle.

A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.
Dante a dit que les pires places de l’enfer sont réservées à ceux qui, dans les périodes de crise morale, ont choisi de rester neutres.
Diriger et apprendre ne sont pas dissociables.
Il n’y a que lorsque nous possédons, avec certitude, des armes en quantité suffisante que nous aurons la certitude de ne pas nous en servir.
Il y a trois choses vraies : Dieu, la sottise humaine et le rire. Puisque les deux premières dépassent notre entendement, arrangeons-nous au mieux avec la troisième.
L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs.
L’art est le fruit de la créativité des gens libres.
L’humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l’humanité.
La grande révolution dans l’histoire de l’homme, passée, présente et future, est la révolution de ceux qui sont résolus à être libres.
La victoire a cent pères, mais la défaite est orpheline.
Le conformisme est le geôlier de la liberté et l’ennemi de la croissance.
Le courage de vivre offre souvent un spectacle moins extraordinaire que le courage du dernier instant. Pourtant, quel magnifique mélange de triomphes et de tragédies.
Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.
Le vrai politique, c’est celui qui sait garder son idéal tout en perdant ses illusions.
N’oublions jamais que l’art n’est pas une forme de propagande ; c’est une forme de vérité.
Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous