GÂTEAU D’AUTOMNE AUX POMMES : la recette facile

Le gâteau d’automne aux pommes est un gâteau à base de farine, fleur de maïs, beurre, sucres, oeufs, lait, levure aromatisé au rhum et à la cannelle.

Il est idéal pour les collations de la journée en particulier lors des jours d’automne.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 30 min
Temps de repos : –
Temps de cuisson : 55 min
Temps total : 1h 25 min
Ingrédients : 6 personnes
2 pommes Golden ou Pink Lady
175 g de farine
125 g de beurre
25 g de fleur de maïs
125 g de sucre en poudre
75 g de sucre de canne
3 œufs de taille moyenne
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de levure chimique
150 ml de lait
1 c. à s. de rhum
1 c. à c. de poudre de cannelle

Préparation :

  • Séparer les blancs des jaunes d’oeuf.
  • Mélanger les jaunes d’oeufs avec les sucres en poudre et de canne jusqu’à obtenir un mélange crémeux.
  • Ajouter le sachet de sucre vanillé, la poudre de cannelle, le rhum, le lait et le beurre fondu refroidi au préalable. Bien mélanger.
  • Dans un grand bol, tamiser et mélanger la farine, la fleur de maïs et la levure.
  • Incorporer le mélange farine-fleur de maïs-levure par fine pluie au mélange oeufs-sucre.
  • Battre les blancs d’oeufs en neige ferme avec une pincée de sel.
  • Incorporer délicatement à la pâte en effectuant des mouvements lents de bas vers le haut jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène
  • Verser la préparation dans une moule muni de papier sulfurisé et préalablement beurré.
  • Laver, peler et couper les pommes en tranches pas trop fines. Les déposer sur la pâte en les enfonçant légèrement avec les doigts.
  • Préchauffer le four à 200°C
  • Enfourner 50 à 55 min jusqu’à ce que la lame d’un couteau en foncée en son centre en ressorte sèche.
  • Sortir et laisser refroidir
  • Saupoudrer de sucre glace.
  • Servir et déguster !

Citation sur la cuisine :

« La perfection n’est pas de ce monde et certainement pas dans mon métier. En tout cas, tous les jours, on se remet en question, on essaye de s’améliorer, demain on sera meilleur qu’hier. »

Alain Ducasse

Laisser un commentaire