ACORES : un jardin d’Eden au milieu de l’Atlantique

Archipel des Açores

Situées en plein océan Atlantique à 1500 km de Lisbonne, les iles portugaises des Açores, archipel de légende encore préservé du tourisme de masse, offrent de superbes paysages volcaniques, des forêts luxuriantes, une flore et une faune de toute beauté, des villages pittoresques riches d’histoire et des plages uniques.


Découvert en 1427 par le navigateur portugais Diogo de Silves, terre promise des marins, l’archipel compte neuf iles réparties en trois groupes :

  • le groupe oriental : iles de Sao Miguel et Santa Maria ;
  • le groupe central : iles de Faial, Terceira, Graciosa, Sao Jorge et Pico (le Ponta di Pico culmine à 2351 m) ;
  • le groupe occidental : iles de Flores et Corvo.

Situé à la jonction de trois plaques tectoniques (Afrique, Europe et Amérique) sur la dorsale média-atlantique, ces iles volcaniques faites de montagnes, sources chaudes, cratères (Algar do Carvao), caldeiras et lacs aux couleurs étonnantes (Lagoa do Fogo ou Site Cidades sur l’ile Sao Miguel) sont les paradis des randonneurs.picopp

Les itinéraires multiples sont jalonnés de villages pittoresques avec leurs imperios (chapelles dédiées au culte de l’Esprit saint été à Pâques), leurs moulins au toit rouge, leurs manoirs, leurs maisons rurales aux façades de basalte, leurs ateliers traditionnels et leurs petits ports de pêche. Les styles renaissance et baroque dominent avec des façades blanches et colorées.

En particulier, pour les plus sportifs, le Ponta da Pico, dont la montée se fait sans difficulté particulière sur des champs de lave, offre un panorama exceptionnel.Ponta do pico

La flore est d’une richesse tout à fait exceptionnelle. Les agapanthes mauves, les cryptomerias, les hortensias bleus, les azalées, les camélias ou les lys roses envahissent les collines, les bas côtés, les champs, sans compter les dragonniers, arbres exubérants. L’ile de Pico est célèbre pour sa vigne poussant dans des casiers de basalte à hauteur de collines.

L’ile de Sao Miguel avec ses lacs de Calderia, ses jardins et ses sources chaudes attire l’essentiel des voyageurs. Les iles centrales de Faial, Terceira (célèbre pour ses lâchers de taureau en ville de mai à octobre) ou Horta ou les iles occidentales comme celles de Flores ou Cordo aux paysages intacts et authentiques (cascades, orgues de basalte, caldeiras) séduiront les amateurs de natures sauvages.

Hors les iles de Sao Miguel et Santa Maria comptant de superbes plages de sable, l’origine volcanique de l’archipel permet la multiplication de piscines naturelles et de sources chaudes.

Ayant cessé la chasse à la baleine depuis 1987, les Açores sont devenues un des derniers refuges des grands cétacés (baleines bleues ou grises, cachalots…). De mai à octobre, la qualité d’observation est exceptionnelle sans compter la possibilité de nager avec les dauphins (en particulier, sur l’ile de Faial). Au mois de juillet, Lajes do Pico, ancien haut lieu des baleiniers, perpétue la tradition avec une kermesse et un festival folklorique, des concerts et des animations musicales, sous le signe des cétacés.

La gastronomie des Açores n’est pas en reste avec le cozido (plat cuit à l’étouffé à la chaleur volcanique des caldeiras), l’Alcatra a Moda de Terceira (plat avec de la viande et du lard au vin blanc et servi dans un bol d’argile rouge) les desserts à base d’ananas des Açores ainsi que les produits locaux (fromage AOP de Sao Jorge, vins de Pico, thé Gorreana…).

L’accueil des Açoriens est toujours chaleureux et authentique. Les différents festivals et fêtes (célébration de la baleine en juillet à Pico ou de la mer en août à Faial, lâchers de taureaux à Terceira, fêtes religieuses…) sont autant d’occasions de partager et d’échanger sur leur histoire et leurs traditions.

L’archipel dispose d’un climat océanique : doux et chaud sur les cotes et frais sur les pentes des volcans (températures de 15 à 25 degrés le long de l’année avec beaucoup de précipitation l’hiver).

Les déplacements entre iles du même groupe se font en ferry et en avion pour celles appartenant à des groupes différents (SATA airlines). Les vols internationaux vers les Açores sont au départ de Lisbonne (2h de vol) ou de Porto.

Morceau d’Europe en plein océan Atlantique, doté d’une Nature exceptionnelle, peuplé depuis le milieu du XVè siecle par les marins portugais, les huguenots français, les Flamands, les Espagnols, l’archipel des Açores est un véritable Jardin d’Eden encore préservé qui offre une multitude de possibilités de découverte de ses traditions et de sa faune et flore exceptionnelles.

Aller plus loin :

DESTINATIONS : les iles, univers singuliers

Publicités