GUÉRILLA MARKETING : un marketing de choc

guerilla marketing

Initié par les petites et moyennes entreprises pour promouvoir à moindre coût leurs produits et services puis adopté par les grandes marques, le « guérilla marketing » a révolutionné le marketing et la vente. Théorisée dès 1984 par Jay Conrad Levinson, cette stratégie marketing de rue profite du développement des réseaux sociaux et de l’arrivée des nouvelles générations, imprégnées de culture de la rue, de street art et de digital.

De quoi s’agit-il ?

La guérilla militaire est une guerre de l’ombre, non conventionnelle, faite d’actions surprises.

Par analogie, la guérilla marketing consiste en l’utilisation de stratégies et de tactiques non conventionnelles, faisant appel à l’ingéniosité et à la créativité plutôt qu’à des investissements publicitaires massifs, de nature à capter l’attention positive d’un maximum de personnes dans sa cible.

guerilla marketing

Quels sont ses objectifs ?

  • Toucher le maximum de monde en privilégiant les lieux publics et fréquentés, les évènements d’importance de type culturel ou sportif ,
  • Favoriser la participation et l’interaction avec les utilisateurs,
  • Générer des réactions positives, un effet de bouche à oreille, déclencher un buzz social, un effet viral en relayant ses actions sur les réseaux sociaux
  • Construire une image de marque disruptive, innovante, sympathique.

Quels sont ses impératifs ? 

  • Sortir du format habituel, se démarquer par sa créativité, son originalité, détourner les usages habituels et favoriser l’aspect ludique ,
  • Être imprévisible, créer un effet de surprise, en choisissant le bon endroit au bon moment.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous