ENTREPRISE AGILE : l’adaptation permanente au changement

agile

À l’ère de la mondialisation et de la transformation numérique, les entreprises sont confrontées à une accélération des changements. Pour s’adapter aux évolutions de leur environnement et de leur marché, une révision des fonctionnements et priorités s’avère nécessaire. L’entreprise doit devenir agile.

Qu’est-ce que l’agilité en entreprise ?

Dans les années 1980, les sociétés de développement de logiciels ont conçu des méthodes dites « agiles » (ou « scrums« ) caractérisées par :

  • des cycles courts,
  • un retour d’information continu,
  • un développement par petits blocs,
  • un formalisme réduit et pragmatique.

Ces méthodes agiles sont de plus en plus appliquées au management d’entreprise.

Qu’est-ce que la gestion agile ?

La gestion agile, selon le « Manifeste Agile Software » repose sur :

  • la promotion des interactions entre les individus, plutôt que le développement de processus ou d’outils complexes ;
  • la recherche d’une collaboration étroite avec les clients, au lieu de passer du temps à négocier des contrats ;
  • la fourniture du produit attendu, plutôt que travailler sur sa documentation complète ;
  •  l’acceptation de besoins en évolution impliquant d’être réactif aux antipodes d’une planification rigide.

Sur un plan pratique, que nécessite-t-elle ?

L’agilité est une forme d ‘« agitation ordonnée » qui requiert :

  • une capacité d’écoute et d’anticipation des nouvelles attentes ;
  • une collaboration interne et externe ;
  • l’implication d’équipes autogérées responsables, soucieuses de s’améliorer continuellement ;
  • une innovation permanente ;
  • une offre simple, de qualité, personnalisée, qui fonctionne ;
  • une culture client généralisée ;
  • une complexité gérée à l’échelle humaine ;
  • une culture d’adaptation permanente au changement.

agileQu’est-ce qu’un manager agile ?

Le manager agile doit pouvoir :

  • maîtriser son ego ;
  • devenir un leader qui provoque l’adhésion, recherche la cohésion, libère la confiance tout en favorisant l’autonomie ;
  • déployer et diffuser l’information ;
  • gérer des talents complémentaires ;
  • renforcer l’engagement des équipes sont également fondamentaux.

Quels sont les piliers de l’agilité en entreprise ?

L’entreprise agile repose sur :

– l’intelligence collective focalisée sur l’amélioration et l’adaptation permanente ;
– l’utilisation des nouvelles technologies pour une personnalisation de masse ;
– la maîtrise des processus d’amélioration continue.

En termes de culture d’entreprise, l’agilité est une culture du produit opérationnel. Issu de processus simplifiés (« scrum process »), conçu par de petites équipes autonomes, chaque innovation est testée grâce à une interaction permanente avec l’utilisateur externe (« design thinking »).
Basée sur la richesse humaine, ses capacités d’autogestion et d’adaptation, l’entreprise agile est un organisme social réactif. Elle est composée de collaborateurs soudés attentifs aux besoins du client. Anticipant les améliorations à apporter, ceux-ci s’adaptent en permanence aux changements, avec fluidité et résolution.

L’agilité est un état d’esprit en mouvement, une capacité à innover, interagir et évoluer. Dans une entreprise agile, l’adaptation automatique au changement est un principe de fonctionnement, l’immobilisme une anomalie.

En redonnant une place centrale aux ressources humaines, à ses capacités d’adaptation, de confiance et d’intelligence collective, l’entreprise agile relègue l’entreprise traditionnelle, hiérarchisée et normée, au rang d’archaïsme.

Publicités