MARCHES DE NOËL : à la recherche de l’esprit de Noël !

noel

À la fin des années 1980, il ne subsistait en France que huit marchés de Noël, localisés en Alsace. En 1992, la ville de Strasbourg, disposant du marché de Noël le plus ancien de France (1570), s’est alarmée de la forte baisse de fréquentation. Elle a décidé de le relancer, s’autoproclamant notamment capitale de Noël. Le concept revivifié s’est alors diffusé à toute la France. Bien que contribuant à l’atmosphère festive de Noël, nombre de marchés laissent perplexes leurs visiteurs du fait de la piètre qualité ou de l’incongruité des produits proposés. Un recentrage semble nécessaire pour éviter leur disparition pure et simple à terme.

De quoi s’agit-il ?

Un marché de Noël est un marché en plein air qui se tient durant la période de l’Avent (du premier samedi de l’Avent au 24 décembre au soir), centré sur la célébration de Noël.

Quelle est son origine ?

Dans le monde germanique dès le XIIIe siècle, un marché était organisé avant la fête de Saint-Nicolas (6 décembre), ancien évêque canonisé, auquel il était attribué le rôle de protecteur des enfants. Les parents pouvaient y trouver jouets et friandises. La Réforme protestante a mis fin à cette pratique « papiste » au profit de l’Enfant Jésus. Le marché de l’Enfant Jésus a été substitué à celui de Saint-Nicolas, la date du 24 décembre fixée pour la remise des cadeaux. Ceux-ci, distribués à l’origine par le saint, le furent par l’Enfant Jésus personnifié par une jeune fille, puis par un vieil homme en traîneau chargé de sapins décorés de cadeaux (le père Noël).marché noelQuelles en étaient les caractéristiques principales ?

À l’origine, le marché de Noël était situé sur la place centrale de la ville ou du village. Les étals entoilés , les échoppes et les multiples chalets étaient dédiés à la vente de produits permettant la célébration de la fête de Noël

  • marchands de bougies, de cierges et autres décorations,
  • marchands de pains d’épices, de pâtisseries, friandises (berlingots, marrons…) et de sucreries,
  • marchands de jouets et de poupées

Un grand sapin, à la décoration brillant de mille éclats, était disposé au centre de la place, faisant la part belle aux personnages ou aux animaux veillant sur lui durant la période de l’Avent. 

Force est de constater que certains marchés modernes de Noël ont peu à peu dérivé vers la commercialisation de spécialités gastronomiques et artisanales de moindre qualité et peu reliées à l’esprit de Noël. La mairie de Paris a mis un terme en 2017 au marché de Noël organisé sur les Champs Elysées, crédité pourtant de 11 millions de visiteurs ! De nombreux autres marchés connaissent une baisse de fréquentation notable.

Où trouver des marchés de Noël authentiques ?

Le marché de Strasbourg ou « Christkindelsmarïk » est un somptueux et gigantesque marché, disposant de plusieurs villages au pied de la Cathédrale, dans la « Petite France » et les places entourées de maisons à colombages. Pâtisseries de Noël (« bredeles »), spécialités alsaciennes, jouets… y sont proposés.

Le marché de Dresde, le Striezelmarkt, est un des plus anciens marchés de Noël d’Europe (1434). On y déguste le célèbre gâteau traditionnel, le Stollen. Au centre, trône une splendide pyramide de Noël.dresde À Nuremberg, dans la ville médiévale aux nombreuses rues piétonnes décorées, le marché de Noël est resté très traditionnel. La version du marché consacrée aux enfants  est magique.marché de noelÀ Vienne, merveilleuse cité où le premier marché de Noël remonterait à 1294, un gigantesque marché est installé sur la Rathausplatz. Pâtisseries autrichiennes de Noël et boissons chaudes diffusent leurs arômes.vienne À Prague, deux marchés, place de la Vieille Ville et place Venceslas, renforcent la magie de cette sublime capitale romantique. pragueVictimes de leur succès, les marchés de Noël en France sont souvent devenus des marchés aux produits à la qualité douteuse et à l’esprit de Noël incertain.

Un retour à plus d’authenticité et de qualité semble nécessaire à leur pérennisation.

Publicités