LÉVRIER : UN CHIEN RACÉ D’EXCELLENTE COMPAGNIE

lévrier

Le lévrier est un chien très longiligne, aux longues pattes fines, au corps souple, léger, musclé et tendineux. Chien auparavant utilisé pour la chasse du fait de ses qualités exceptionnelles de vitesse, c’est un excellent chien de compagnie, très attaché aux personnes avec lesquelles il vit, mais distant envers les étrangers.

Quelles sont ses origines ?

Le mot « lévrier » vient du mot « lièvre ». L’existence de chiens apparentés aux lévriers actuels remonte à l’Antiquité, attestée par de nombreuses peintures, gravures et sculptures. Tous les lévriers sont issus de races très anciennes, essentiellement utilisés pour la chasse (poursuite à vue) par la noblesse, considérés parfois comme le premier type de chien spécialisé que l’homme ait obtenu. lévrier

En France, la chasse avec des lévriers a été interdite en 1844. Ce passé est visible aujourd’hui dans la poursuite à vue sur leurre. À Hendon en Angleterre en 1876 se déroula la première course de lévriers sur une piste droite. La course de lévriers moderne sur piste ovale est due à Owen Patrick Smith qui inventa en 1912 le lièvre-leurre artificiel. Il ouvrit en 1919 à Emeryville en Californie la première piste, les paris se tenant dans les années 1930. En 1926, son invention s’exporta en Grande-Bretagne et y atteint son pic en 1946 avant d’être limitée par la loi sur les paris.

Quelles sont ses caractéristiques physiques ?

Les lévriers ont une morphologie particulière : sveltes, longilignes, les pattes longues et fines et une poitrine profonde. Leur corps s’apparente à celui des félins tel le guépard.  Leur ossature est puissante, mais légère. Leur colonne vertébrale très flexible, leur permet de projeter très loin leurs membres postérieurs. Cela leur confère une aptitude à la course de vitesse supérieure à celle de toutes les autres races de chien. Il est le seul chien capable de pratiquer le  « galop volant » où il se trouve pendant un temps parfaitement en suspension dans les airs. Leur taille varie d’une race à l’autre, leur morphologie  est de type « graïoïde » :  corps mince et effilé, tête et museau longs et fins.

Le poil est soit court (lévrier anglais, hongrois…), mi-long (lévrier irlandais…), ou long (le Barzoï, le lévrier afghan…). La hauteur au garrot varie de 30 cm pour le petit lévrier italien à plus de 80 cm pour le lévrier irlandais. Leur poids peut aller de 5 à 50 kg selon la race.

Comment se comporte-t-il  ?

Animal au tempérament discret et réservé, il est très attaché à sa famille et distant avec les étrangers. Il supporte très mal d’être laissé seul plus de six heures. Bien que la chasse avec le lévrier soit interdite en France depuis le milieu du XIXe siècle, le lévrier a conservé des instincts de chasseur. Leur éducation demande une attention soutenue pour qu’ils apprennent à maitriser leurs impulsions.

lévrierQuels sont ses besoins et ses fragilités physiques ?

Il est nécessaire de lui ménager un espace de vie clôturé et d’éviter la présence d’autres animaux de compagnie en particulier de petite taille.

Les lévriers peuvent être très sensibles aux brusques variations de température, notamment ceux à poil ras. Leur masse graisseuse étant réduite, leur alimentation doit être surveillée de près. Dans l’idéal, l’aide d’un vétérinaire permettra d’adapter les rations à l’animal. À l’âge adulte, ils doivent faire beaucoup d’exercice, jouer et courir au moins 45 minutes par jour.

Quelles sont les différentes races de lévrier ?

Les races de lévriers actuelles sont de souche asiatique ou africaine (18 races sont répertoriées dans la nomenclature de la Fédération cynologique internationale).

La souche asiatique

  • Les lévriers à poil long ou frangé
    • Le lévrier afghan
    • Le lévrier russe (barzoï)
    • Le lévrier persan (saluki)
  • Les lévriers à poil dur
    • Le lévrier irlandais (irish wolfhound)
    • Le lévrier écossais (deerhound)
  • Les lévriers à poil court, oreilles couchées ou tombantes
    • Le lévrier arabe (sloughi)
    • L’azawakh
    • Le lévrier polonais (chart polski)
    • Le lévrier espagnol (Galgo)
    • Le lévrier anglais (Greyhound)
    • Le lévrier hongrois (Magyar agar)
    • Le petit lévrier italien
    • Le lévrier Whippet

La souche africaine

  • Le lévrier de Pharaon
  • Le cirneco de l’Etna
  • Le polenco d’Ibiza
  • Le podengo portugais
  • Le podenco canario

Il existe d’autres races reconnues par des standards nationaux tels que le lévrier crétois, khortaï, de soie, australien… Certaines ont disparu ; lévrier celte, grec…

Certaines races de chiens sont issues de lévriers : colley, lurcher, dogue allemand, shetland.

Chien très racé, le lévrier nécessite une nourriture adaptée à sa morphologie, un grand espace, beaucoup d’attention et d’exercice. Discret, il est particulièrement attaché à sa famille d’adoption même si son impulsivité et son atavisme doivent être régulés.