Tout savoir … ou presque sur le MÉLANGE DES COULEURS

couleurs

Mélanger des couleurs donne des couleurs différentes selon le mode de synthèse des couleurs retenu, additif ou soustractif.

Quelles différences entre synthèse additive et soustractive ?

En synthèse additive (télévision, cinéma…), lorsqu’on éclaire une scène noire avec des spots de couleur, chaque spot  « ajoute » une couleur. Les couleurs primaires de la synthèse additive sont le rouge, le vert et le bleu. En combinant l’intensité du rouge, du vert, du bleu de 1 à 100, il est possible de synthétiser un million de couleurs différentes. Avec 100 % de rouge, de vert et de bleu, on obtient le blanc.

coleurs

La synthèse soustractive (en imprimerie ou en peinture) part d’un papier blanc. On n’éclaire plus avec des spots de couleur, mais on passe des couches de couleurs qui opacifient le fond blanc.

La couleur observée est celle du blanc moins ce que les diverses couches d’encre opacifient. Si l’on passe du jaune, du magenta et du cyan, qui sont les couleurs primaires, il ne reste plus que du noir. couleurs

Les couleurs primaires soustractives sont les opposées des couleurs primaires additives :

  • le jaune (rouge + vert) est l’opposé du bleu,
  • le magenta (rouge + bleu) est l’opposé du vert,
  • le cyan (vert + bleu) est l’opposé du rouge.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous