UN GRAND PEINTRE – UN CHEF D’ŒUVRE : HENRI DE TOULOUSE LAUTREC – DANSE AU MOULIN ROUGE

Un chef d’œuvre : « La danse au Moulin Rouge »

« La danse au Moulin Rouge », aussi appelée « Bal au Moulin Rouge », est un tableau peint en 1890 qui mesure 115 × 150 cm et est conservé au Philadelphia Museum of Art à Philadelphie.

Cette composition représente une scène de danse au Moulin-Rouge et dépeint l’ambiance du cabaret, défilé incessant et bruyant d’hommes et de femmes déambulant sur la grande scène de bal qui occupait à l’époque la plus grande partie du cabaret. Les personnages sont majoritairement des hommes aux costumes trois-pièces sombres, excepté quelques femmes, dont une dame en rose au premier plan, et une danseuse au centre du tableau.

L’homme en noir à la gauche du tableau est Valentin le Desossé, ou Edme-Étienne-Jules Renaudin, célèbre danseur et contorsionniste de l’époque, partenaire de la danseuse, La Goulue. Longiligne, les jambes arquées, vêtu de noir et portant un haut-de-forme à la mode de l’époque, il apprend des pas de danse à une nouvelle danseuse. une jeune femme rousse à la robe beige, aux jupons blancs et aux bas écarlates. On aperçoit ses mollets et les bottines à talons indispensables pour danser le chahut-cancan, précurseur du French Cancan.

En parallèle à la danseuse, une femme de la bourgeoisie en robe rose à la silhouette droite et altière tranche avec celle de la danseuse tout en courbes et en mouvement. Cela témoigne que le cabaret est un lieu de mixité sociale.

L’arrière-plan est occupé par une foule représentative des années 1890 et de la mode de l’époque: les hommes portent des complets trois-pièces et des hauts-de-forme ou des chapeaux melon, incontournables en soirée.

La femme en noir de face serait une danseuse célèbre du Moulin Rouge, Jane Avril. À droite, l’homme à la barbe blanche près du bar serait le père de Toulouse-Lautrec

Laisser un commentaire