PÂQUES : son origine, ses célébrations, ses traditions

Chora church museum : Resurrection fresco

Pâques est la fête la plus importante du christianisme. Le dimanche de Pâques, les chrétiens commémorent la résurrection de Jésus, le surlendemain de la Passion dit « le troisième jour ». Différentes célébrations ont lieu le jour de Pâques rejoignant des traditions anciennes liées au renouveau de la vie au printemps.

Son étymologie

Le terme « Pâques » est issu de l’hébreu biblique « pasaḣ » (« passer au-dessus »). D’après la Bible, les juifs avaient dû sacrifier un agneau sans tare pour badigeonner leurs portes de son sang afin que les puissances venues tuer les premiers nés égyptiens (dixième plaie d’Egypte) passent au-dessus de leur maison sans s’arrêter. La Passion du Christ ayant eu lieu durant cette célébration, le christianisme a repris cette fête; le Christ étant assimilé symboliquement à l’agneau sacrifié pour sauver l’humanité de ses péchés. Jean-Baptiste dit ainsi au sujet de son cousin Jésus : « Voici l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ».The_resurrection_day_.jpg

Sa date

La date de Pâques correspond au premier dimanche après la première pleine lune dite ecclésiastique suivant le 21 mars. Il existe un décalage entre les Églises occidentales qui s’appuient sur le calendrier grégorien et les Églises orthodoxes sur le calendrier julien, qui peut aller jusqu’à 5 semaines.

Son histoire

Lors de l’équinoxe de printemps, les cultes gréco-romains se mélangeaient aux croyances celtiques fêtant la renaissance de la nature après l’hiver. 

Les chrétiens se sont appuyés sur ces traditions pour diffuser leurs rites puis imposer leur calendrier rompant avec les croyances païennes.115529006_o.jpg

Pâques est la première fête chrétienne qui a été célébrée, et ce dès le IIe siècle. Elle commémore tout à la fois la dernière Cène, la Passion et la résurrection du Christ, événements ayant eu lieu lors des festivités de la Pâque juive à Jérusalem.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous