PÂQUES : son origine, ses célébrations, ses traditions

Chora church museum : Resurrection fresco

Ses célébrations dans les différentes Églises

Pâques est la solennité la plus importante de l’Église catholique. Pour un catholique, il était traditionnellement obligatoire de ne pas travailler, d’assister à la messe et d’y communier après s’être confessé (« faire ses Pâques »).

La liturgie de Pâques commence avec la vigile pascale, l’occasion pour les croyants de recevoir le sacrement du baptême ou de la confirmation. Pâques est le jour de l’année que choisissent les fidèles qui ne vont à la messe qu’une fois par an pour communier (« faire ses Pâques »), ce qui nécessite de se confesser au préalable. La nuit du matin du dimanche de Pâques, le feu nouveau du cierge pascal est allumé les fonts baptismaux bénis, les prophéties lues et les litanies des saints chantées. messe-de-la-resurrection-8.jpgLa veillée pascale et son cierge symbolisent la résurrection du Christ, le renouvellement solennel de l’engagement de leur baptême.

Le dimanche a lieu la messe de la Résurrection. « Le Christ, le Rédempteur, a vaincu pour les mortels le péché, le démon et la mort. Jésus-Christ s’est fait l’agneau de Dieu, l’Agnus Dei, sacrifié lors de la crucifixion, enlevant les péchés du monde par sa mort et sa résurrection ». la-resurrection-du-christ-MANTEGNA-Andrea-©Musée-des-Beaux-Arts-de-Tours©DR-1200x855.jpg

La messe de Pâques est l’apex de l’année liturgique, car elle rappelle aux chrétiens leurs devoirs associés à ce renouveau spirituel. Pâques est l’occasion pour le Pape de prononcer la bénédiction urbi et orbi (rémission partielle ou totale des pénitences). Le dimanche clôt le triduum pascal (du Jeudi Saint au Dimanche de Pâques) et commence  alors le temps pascal (période des calendriers liturgiques qui s’étend du jour de Pâques au dimanche de la Pentecôte durant cinquante jours).

La fête de Pâques est célébrée avec beaucoup de solennité par les Églises orthodoxes et orientales.

Le premier office est celui des matines du dimanche, débutant dans l’obscurité la plus totale, avant que le célébrant ne sorte par les portes saintes avec un cierge allumé. De retour dans le sanctuaire, il entonne avec le clergé l’hymne de la Résurrection. Puis le clergé sort en procession, suivi de tous les fidèles chantant l’hymne en tournant trois fois autour de l’église. Revenu devant les portes, le célébrant chante et lit l’évangile de la Résurrection selon saint Marc . Suit l’échange utilisé toute la période de Pâques : « Christ est ressuscité » à quoi il est répondu « En vérité, il est ressuscité ».Paques2013.jpg

Après les matines ont lieu les heures de Pâques chantées, puis la liturgie de saint Jean Chrysostome. Le lundi, on célèbre les vêpres de Pâques (l’évangile est récité dans toutes les langues selon la tradition grecque), le dimanche de Pâques étant le seul jour « sans soir » de l’année liturgique. La semaine qui suit dite Semaine Lumineuse, on chante le tropaire de Pâques jusqu’au mercredi qui précède l’Ascension.

La fête de Pâques est la célébration la plus importante dans l’Église évangélique rappelant la grâce de Dieu et la puissance du salut en Jésus.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous