FÊTE DES MÈRES : son histoire et son actualité

En France

Préoccupées par le « retard » de la natalité française par rapport à celui de l’Allemagne impériale, des mouvements « populationnistes » et « natalistes » se sont créés dès 1866 pour enrayer la baisse continue de la natalité. Le mouvement de l’Alliance nationale pour l’accroissement de la population de la France, créé en 1896 par Jacques Bertillon développa une forte propagande nataliste auprès des dirigeants. Émile Zola publiera en 1899 un plaidoyer contre la « Dépopulation »

Le 10 juin 1906, à l’initiative de Prosper Roche, fondateur de l’Union fraternelle des pères de famille méritants d’Artas, une cérémonie en l’honneur de mères de familles nombreuses a lieu, un prix de « Haut mérite maternel » étant attribué aux mères de famille de plus de 9 enfants !

A la fin de la Première Guerre mondiale, les membres d’organisations américaines de secours et les soldats américains répandirent le principe du Mother’s Day.

Soucieux de « repeupler » la France, après une Première Guerre mondiale dévastatrice, les dirigeants étaient réceptifs à ce message, votant des lois répressives (interdiction de l’information sur la contraception, loi punissant de mort toute femme recourant à l’avortement).

Prenant des mesures pour favoriser la natalité, ils incitèrent les municipalités à organiser une journée au mois de mai pour honorer les mères de familles nombreuses d’au moins trois ou quatre enfants. »

En 1918, la ville de Lyon célébra la journée des mères en hommage aux mères et aux épouses ayant perdu leur enfant ou leur époux à la Première Guerre mondiale qui sera suivie d’une  Journée des mères de familles nombreuses  en 1919, fixée au 15 août, jour de l’Assomption de Marie, mère de Jésus.

Sous le régime de Vichy, les mères, « inspiratrices de la civilisation chrétienne » seront célébrées de façon quasi liturgique. La journée nationale des mères sera « créée » le 25 mai 1941.97d36f66dc087d85e29b0eb5e20d2a38

Après guerre, la loi du 24 mai 1950 va fixer la date officielle de la fête des Mères au dernier dimanche de mai. 3276199268_1_10_FPC6tmpv

A cette occasion les mères les plus méritantes seront décorées par les maires, députés ou conseillers généraux :

  • Médaille d’or pour les mères ayant plus de 8 enfants,
  • Médaille d’argent pour les mères de 6 ou 7 enfants,
  • Médaille de bronze pour les mères de 5 enfants.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous