LES DOUZE TRAVAUX D’HERCULE (I/III)

Les Travaux d’Héraclès (Hercule pour les Romains) sont l’un des plus célèbres épisodes de la mythologie grecque, abondamment représenté par les artistes depuis l’Antiquité.

Le mythe

Fils de Zeus et d’Alcmène, Héraclès était poursuivi depuis sa naissance par la haine d’Héra, furieuse d’avoir été trompée par Zeus et de ne pas avoir conçu « le plus grand des héros ». Une nuit, elle envoiya deux serpents pour le tuer. Il se nommait alors Alcide. Celui-ci découvrit sa grande force et tua les vipères. Pour apaiser Héra, Zeus renomma l’enfant Héraclès (« gloire d’Héra »). 800px-Herakles_snake_Musei_Capitolini_MC247

Dans un moment de folie inspirée par Héra, Héraclès tua sa femme et ses fils. De retour à la raison, il s’adressa à la Pythie qui lui ordonna de se mettre au service de son plus vieil ennemi, Eurysthée, roi de Mycènes et de l’Argolide, pour une période de douze ans afin d’expier ses crimes. Etre méprisable, se mettre à son service était difficilement supportable pour Héraclès mais, il devait subir ce châtiment s’il voulait un jour aller sur l’Olympe. Jaloux de la puissance et de la force d’Héraclès, ainsi que de ses droits au trône de l’Argolide, Eurysthée lui imposa une suite d’exploits si formidables que seul un véritable fils et protégé de Zeus pouvait mener à bien.

C’est sur l’instigation d’Héra qu’Eurysthée soumis Héraclès à différents « travaux » durant lesquels il devait théoriquement succomber.

Lorsque Héraclès entreprit ses « Travaux », Hermès lui donna une épée, Apollon un arc et des flèches lisses garnies de plumes d’aigle; Héphaïstos, une massue à tête de bronze et unun plastron d’or, et Athéna, une tunique. Poséidon lui fit don d’une paire de chevaux; Zeus d’un magnifique bouclier en émail, ivoire, électrum, or et lapis-lazuli que rien ne pouvait entamer. De fait, Héraclès dédaignait les armures et les armes, se servant seulement de sa massue et de son arc. Il se tailla une massue dans le bois d’un olivier sauvage.

Eurysthée refusa de valider deux travaux: celui de l’hydre de Lerne, car il considéra qu’il avait été aidé par Ialos et celui des écuries d’Augias, car Héraclès avait reçu un salaire pour son labeur.C2

Les six premiers eurent pour théâtre le Péloponnèse; les six autres se répartirent dans le reste du monde : en Crète, en Thrace, en Scythie, dans l’extrême-Ouest, au pays des Hespérides jusqu’aux Enfers.C1

Pour Diodore de Sicile, Zeus aurait demandé à Héraclès d’accomplir les travaux prophétisés par l’oracle de Delphes en échange de l’immortalité.

Fixée à l’époque hellénistique, la liste canonique comprend les travaux représentés sur le temple de Zeus à Olympie, (Ve siècle av. J.-C.).metopes

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous