GANDHI : pensées d’anthologie

Gandhi est né le 2 Octobre 1869 en Inde à Porbandar, de parents hindous très pieux. Il fait ses études de droit en Grande-Bretagne puis revient en Inde pour y exercer. Ses débuts étant difficiles, il se rend en Afrique du Sud en 1893 pour y défendre une minorité indienne victime de ségrégation prônant la non-violence. GandhiServe-Gandhi.jpgA son retour en Inde, il lutte contre les autorités britanniques avec les moyens expérimentés en Afrique dont le boycott commercial mais, des manifestations violentes l’obligent à renoncer à son action politique. Il est arrêté en mars 1922 et mis en prison. Il en sera libéré 6 ans plus tard pour raison de santé. En 1930, il reprend son combat pacifique en organisant une marche de contestation contre le monopole du sel contrôlé par la Grande-Bretagne. Marche_selL’ Inde accède à l’indépendance en 1947, divisée en deux états: le Pakistan à majorité musulmane et l’Inde à majorité hindoue. Les conflits éclatent entre les deux nations et font des milliers de victimes. Le 30 janvier 1948, Gandhi est assassiné par un fanatique hindoue.

A l’instant où l’esclave décide qu’il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent.
Appeler les femmes « le sexe faible » est une diffamation ; c’est l’injustice de l’homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l’humanité, l’avenir appartient aux femmes.
Aucun pays ne s’est jamais élevé sans s’être purifié au feu de la souffrance.
Ayez de la haine pour le péché et de l’amour pour le pécheur.
Soyez le changement que vous voulez voir en ce monde.
Beaucoup de gens, surtout les ignorants, veulent te punir parce que tu dis la vérité, pour être correct et d’être des années en avance sur ton temps. Si tu a raison et que tu le sais, laisse parler ton esprit, même si tu n’es qu’une minorité, la vérité reste toujours la vérité.
C’est assez facile d’être amical avec des amis. Mais créer une amitié avec celui qui se considère comme votre ennemi est la quintessence de la vraie religion.
C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.
C’est une erreur de croire nécessairement faux ce qu’on ne comprend pas.
Ce monde est ce que nous en avons fait. S’il est sans pitié aujourd’hui, c’est parce que nous l’avons rendu impitoyable par nos comportements. Nous ne pouvons changer le monde que si nous changeons nous-même, et cela commence par notre langage et notre façon de communiquer.
Ce que la violence t’a fait gagner, une violence encore plus grande te le fera perdre..
Ce qui est vérité pour l’un peut être erreur pour l’autre.
Ce qui me fait peur ce n’est pas la méchanceté des méchants mais le silence des justes.
Celui qui est parvenu au coeur même de sa religion est aussi parvenu au cÏur des autres religions.
Celui qui veut nager dans l’océan de vérité, doit se réduire à zéro.
Celui qui veut sacrifier sa vie pour autrui, n’a guère le temps de s’assurer une place au soleil.
Celui qui veut servir, ne gaspillera pas une seule pensée pour son confort personnel.
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n’est pas impossible que tout le monde ait tort.
Chaque bonne réalisation, grande ou petite, connaît ses périodes de corvées et de triomphes; un début, un combat et une victoire.
Chaque homme est responsable de sa religion.
Colère et intolérance sont les ennemis d’une bonne compréhension.
Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous.
Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation, jamais, mais bien par l’action.
Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c’est malhonnête.
Cultiver l’humilité revient à cultiver l’hypocrisie. L’humble n’a pas conscience de son humilité.
Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’homme d’obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l’asservir.
Dieu ne t’apparaît pas en personne mais en action.
Donner un verre d’eau en échange d’un verre d’eau n’est rien ; la vraie grandeur consiste à rendre le bien pour le mal.
En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.
En réalité il existe autant de religions que d’individus.
Évoluer et changer de point de vue fait parti de la vie. Une personne qui reste toujours sur ses positions finira par avoir tort.
Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.
Il faut être fier d’avoir hérité de tout ce que le passé avait de meilleur et de plus noble. Il ne faut pas souiller son patrimoine en multipliant les erreurs passées.
Il vaut mieux mettre son cœur dans la prière sans trouver de paroles que trouver des mots sans y mettre son cœur.
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l’homme, mais pas assez pour assouvir son avidité.
J’ai pour but l’amitié avec le monde entier. Je peux unir le plus grand amour à la plus ferme opposition au mal.
Je considère le refus de payer des impôts comme un droit naturel, ancestral et inaliénable d’un peuple qui a épuisé tous les autres moyens de chercher à se libérer d’un fardeau économique insupportable.
Je m’oppose à la violence parce que lorsqu’elle semble engendrer le bien, le bien qui en résulte n’est que transitoire tandis que le mal produit est permanent.
Je n’aime pas le mot tolérance, mais je n’en trouve pas de meilleur.
Je ne veux pas que ma maison soit murée de toutes parts, ni mes fenêtres bouchées, mais qu’y circule librement la brise que m’apportent les cultures de tous les pays.
Jouis des choses de la terre en y renonçant.
L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous