PANDO : l’arbre-forêt de 80 000 ans menacé d’extinction

Pando (ou « je m’étends » en latin) est le nom donné à l’organisme vivant le plus lourd (6000 tonnes) et le plus âgé (80 000 ans) de la planète. Il s’agit d’une immense colonie clonale de peupliers faux-trembles (Populus tremuloides), située à l’ouest des États-Unis dans l’Utah.

De quoi s’agit-il ?

Ressemblant à une forêt, Pando située à l’ouest des États-Unis dans l’Utah est en fait un seul arbre (un peuplier faux-tremble), aux très nombreux troncs.

Chez les plantes, les racines peuvent rester vivantes même si les parties aériennes (tiges, feuilles ou tronc) sont mortes. Les nouvelles pousses semblent être de nouveaux arbres alors qu’elle sont de nouvelles parties du même individu caché sous terre. Ce système de racines peut vivre très longtemps et s’étendre sur une très grande surface.

Screen-Shot-2017-01-16-at-9.51.37-AMLa multiplication végétative est ainsi un mode de reproduction qui, à partir d’un seul organisme ancestral, conduit à la formation d’une colonie de clones. Une « famille » – appelée « génet » – d’individus génétiquement identiques partagent un réseau racinaire commun.

Pando, plante de l’espèce du peuplier faux-tremble, couvre une surface de 43 hectares et compte environ 47 000 troncs qui vivent chacun en moyenne 130 ans. Pando est issu d’une seule graine et d’une racine mère unique qui se propage en envoyant des pousses souterraines qui émergent pour devenir des arbres. Cette forêt est donc composée de milliers d’arbres clones reliés par leurs racines. Les colonies clonales de peupliers faux-trembles sont nombreuses dans cette région de l’Utah, bien que plus petites.

En mesurant son taux de croissance, et le taux de mutations de son ADN son âge a été estimé à; environ 80 000 ans.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2  » ci-dessous