MARCEL PROUST : phrases d'anthologie

15-07-2019

Marcel Proust, né le à Paris et mort le , est un écrivain français, dont l’œuvre principale est une suite romanesque intitulée À la recherche du temps perdu, publiée de 1913 à 1927.

Issu d’une famille aisée et cultivée (son père est professeur de médecine à Paris), Marcel Proust est un enfant à la santé fragile. Il aura toute sa vie de graves difficultés respiratoires causées par l’asthme. Très jeune, il fréquente les salons aristocratiques où il rencontre artistes et écrivains, ce qui lui vaut une réputation de dilettante mondain. Profitant de sa fortune, il n’a pas d’emploi et entreprend en 1895 un roman qui reste à l’état de fragments (publiés en 1952, à titre posthume, sous le titre Jean Santeuil). En 1900, il abandonne son projet et voyage à Venise et à Padoue pour découvrir les œuvres d’art, en suivant les pas de John Ruskin sur qui il publie des articles et dont il traduit deux livres : La Bible d’Amiens et Sésame et les Lys.

C’est en 1907 que Marcel Proust commence l’écriture de son grand œuvre À la recherche du temps perdu dont les sept tomes sont publiés entre 1913 (Du côté de chez Swann) et 1927, en partie après sa mort. Le deuxième volume, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, obtient le prix Goncourt en 1919.

À la recherche du temps perdu est une réflexion sur la mémoire, la littérature et le temps ainsi que sur les fonctions de l’art. C’est aussi une réflexion sur l’amour et la jalousie, le sentiment d’échec et de vide de l’existence. Cette comédie humaine de plusieurs centaines de personnages se déroule dans des lieux révélateurs, que ce soient les lieux de l’enfance ou les salons parisiens qui opposent milieux aristocratiques et bourgeois. Ces figures sont souvent inspirées de personnes réelles faisant d’À la recherche du temps perdu un roman à clés et le tableau d’une époque. Le style de Proust se caractérise par des phrases très longues (jusque 856 mots en une seule phrase!) qui suivent la spirale de la création et tentent d’exprimer toutes les facettes de la réalité.

Article suivant