LES 5 LANGAGES DE L’AMOUR

Le besoin de se sentir aimé de façon authentique et sincère est pour l’être humain un besoin fondamental. Après plusieurs années de conseil conjugal, Gary Chapman, pasteur baptiste et conférencier américain, s’est rendu compte que chacun d’entre nous était réceptif à un type de langage amoureux parmi les cinq types de langage qu’il a identifié. Prendre le temps de comprendre et de s’exprimer dans le langage amoureux auquel est sensible son partenaire (qui peut être différent du sien) permettrait de renforcer le couple.

Les langages de l’amour

L’amour s’entretient au jour le jour et nécessite un langage adapté à chacun, mettant l’accent soit sur les paroles, le partage, les cadeaux, les actions ou le contact physique. 

Selon la théorie de Gary Chapman, il existerait cinq « langages de l’amour » :

  • Les paroles valorisantes,
  • les moments de qualité,
  • les cadeaux,
  • les services rendus,
  • le contact physique.

Chaque personne serait sensible à un langage amoureux principal et, dans une moindre mesure, à un langage secondaire.c<vsb.jpg

  • Les paroles valorisantes

Les paroles valorisantes prennent la forme de compliments, d’encouragements verbaux au format court, exprimés de façon simple et directe.

Mettre en valeur ce qui est positif, complimenter permet d’enclencher une spirale vertueuse ; les critiques et les remontrances répétées produisant l’effet inverse. Le cerveau humain aurait besoin de cinq compliments pour annuler un reproche ou une critique.

Adresser des compliments sincères à son conjoint est une façon de lui faire comprendre qu’il est respecté et estimé. Encourager son partenaire, c’est lui donner confiance en lui et l’aide à se réaliser.

Ces paroles encourageantes, aimables, humbles portent, s’ils elles sont prononcées sur un ton approprié (naturel, gentil, sincère…) : je t’aime ma chérie; cette robe te va très bien ! Tu me fais toujours rire; je suis bien avec toi; tu m’as manqué, …

  • Les moments de qualité

Les moments de qualité sont les bons moments passés ensemble durant lesquels l’on accorde toute son attention à son partenaire.

« Passer du temps avec son partenaire, c’est être ensemble, lui prêter attention, partager quelque chose de significatif, écouter et communiquer » écrit Gary Chapman.

C’est se regarder, parler, écouter, le ou la prendre dans ses bras, se promener ensemble, préparer un dîner ensemble (discuter durant sa préparation et sa dégustation), partager des projets d’avenir.

Lorsque l’on a des enfants, il faut multiplier les moments de qualité à la fois avec son partenaire et sa famille (partenaire et enfants).

Ce langage de l’amour est une forme d’attention entière et indivisible où le partenaire est au centre de son attention.

Du fait de la technologie omniprésente, le temps de qualité a diminué. Poser son téléphone, s’éloigner de la télévision et de toute autre distraction, écouter, communiquer et partager des conversations enrichissantes permet d’être ensemble, de prêter attention les uns aux autres.

  • Les cadeaux

Les cadeaux sont des symboles concrets d’attention et d’amour.

Ce n’est pas la valeur qui compte, mais, le fait d’avoir pensé à l’autre, d’avoir fait des efforts pour lui faire plaisir. 

La personne sensible à ce langage se nourrit de l’amour, de la réflexion et de l’effort qui ont procédé à la gestation de ce cadeau.

« Ce qui fonctionne le mieux, c’est choisir le cadeau qui montre que vous comprenez votre partenaire et les efforts déployés pour exprimer votre amour », déclare Gary Chapman. « Pensez à trouver un cadeau que votre partenaire a demandé ou aimerait recevoir et planifiez un moyen spécial de le donner. Faites-lui la surprise. »

Ce cadeau significatif et attentionné permet à l’autre de se sentir apprécié, privilégié et aimé.

  • Les services rendus

Certaines personnes expriment leur amour en prenant soin de l’autre, en lui rendant des services. Un service rendu est quelque chose que l’on fait par envie, pour l’autre. Ce n’est en aucun cas quelque chose que l’on fait par devoir ou par obligation.

Faire plaisir à votre partenaire peut être de contribuer à le soulager du fardeau de la responsabilité en assumant des tâches ménagères telles que cuisiner, mettre la table, faire la vaisselle, passer l’aspirateur, nettoyer un meuble, déboucher un évier, ranger ses chaussures, sortir la poubelle, changer les couches du bébé, amener ses enfants à leurs activités…

Ces services exigent de la réflexion, de l’organisation, du temps, de l’énergie et ne sont pas toujours agréables à effectuer.

On dit parfois que « les actions parlent plus que les mots ». Ce langage en est l’illustration. Toutes ces actions doivent être faites avec positivité, en ayant à l’esprit le bonheur ultime de son partenaire pour être considérées comme une véritable expression de l’amour. 

Gary Chapman suggère de demander à son partenaire de donner des idées sur ce qu’il aimerait que vous fassiez pour lui faciliter la vie et d’établir un calendrier des tâches à effectuer.

  • Le contact physique

Dès l’enfance, le toucher est primordial. Un bébé a besoin de câlins et d’affection pour bien se développer. Les adultes aussi. Sans paroles valorisantes ou sans moments de qualité, l’envie perd en intensité.

Le contact physique est le moyen le plus direct de communiquer son amour : étreinte avec les mains, baisers, enlacements, relations sexuelles…

« Soyez intentionnel pour trouver des moyens d’exprimer votre amour en utilisant un contact physique : faire des câlins, se toucher le bras ou la main pendant une conversation ; offrir de masser le cou ou le dos », dit Gary Chapman.

« Tant que cela se fait dans une atmosphère aimante et non oppressante, le contact physique peut être le plus efficace des langages de l’amour. Cela calme, guérit et rassure », explique-t-il.

Comment identifier le langage de l’amour de son partenaire ?

Pour identifier le langage de l’amour de son partenaire, Gary Chapman suggère d’observer comment il exprime son amour aux autres.

Selon sa théorie, nous aurions tendance à donner l’amour de la manière que l’on souhaiterait le recevoir. 

Une autre façon est de prêter attention aux demandes ou aux reproches récurrents formulés par son partenaire, expressions d’une insatisfaction ou d’une frustration. À défaut, l’incompréhension dans le couple peut enclencher un cercle vicieux où plus personne ne fait d’effort; les gestes d’affection réduits à néant, la rupture est en vue.

Notre comportement est influencé par le modèle parental, notre personnalité, notre perception de l’amour, nos émotions, nos besoins et nos désirs.

Ces différences de langage amoureux sont généralement issues de l’enfance et de l’adolescence, liées au comportement des parents. Si les parents ne sont pas très tactiles, il y a de fortes chances que leurs enfants ne le soient pas.

De fait, il est important que chacun connaisse le langage de l’amour de son partenaire pour pouvoir lui donner ce dont il a besoin.

Dans de nombreux cas, il est possible de sauver une relation de couple en réapprenant à s’écouter, à se parler dans le langage de l’amour qui nous parle le plus pour combler le vide affectif qui s’est installé et ré-enchanter le couple.

Référence :

Les cinq langages de l’amour, Gary Chapman, Leduc éditions

Citation sur l’amour :

Il n’y a qu’un bonheur dans la vie, aimer er être aimé. »

Georges Sand

Laisser un commentaire