CRÈME SAINT-HONORÉ : la recette facile

La crème Saint-Honoré ou crème Chiboust ou chibouste est une mélange de crème pâtissière collée (incorporant de la gélatine) et de meringue italienne.

La crème Chiboust sert à garnir des pâtisseries telles que le Saint Honoré, les choux, les religieuses, les cygnes…

Le Saint-Honoré, qui doit son nom au saint patron des boulangers-pâtissiers, a été inventé vers 1850 chez Chiboust, la plus célèbre pâtisserie parisienne de l’époque. Auguste Jullien, apprenti pâtissier chez Chiboust, conçut d’abord le Saint-Honoré comme une grosse brioche fourrée de crème pâtissière.

Quand il fonda sa propre pâtisserie, Auguste Jullien eut l’idée d’utiliser un fond de pâte brisée et de dresser des boules de pâte à choux qu’il garnit de crème chiboust (mélange de crème pâtissière et de meringue). Chiboust en fit de même en modifiant ensuite sa pâte briochée pour reprendre celle de son ancien apprenti : Auguste Jullien.chib.jpg

Le Savarin, baba sans raisins secs, sera créé également par le pâtissier Auguste Jullien en hommage au gastronome Brillat-Savarin.

La crème Chiboust sert à garnir des pâtisseries telles que le Saint Honoré, les choux, les religieuses, les cygnes…

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 30 min
Temps de repos :
Temps total :
Ingrédients :  pour 750 ml de crème Chiboust
Crème pâtissière collée :
0,5 l de lait
5 jaunes d’œufs
70 g de sucre
30 g de farine
30 g de fleur de maïs
4 feuilles de gélatine
30 g de beurre
Meringue italienne :
3 blancs d’œufs
100 g de sucre

Préparation de la crème pâtissière :

  • Faire chauffer le lait avec une gousse de vanille fendue en deux et les graines de vanille extraites. Stopper dès ébullition.
  • Blanchir rapidement les jaunes d’œufs avec le sucre.
  • Ajouter progressivement la farine et la fleur de maïs tamisées ensemble jusqu’à ce que le mélange devienne homogène et lisse.
  • Détendre le mélange au fouet avec la moitié du lait sans faire mousser jusqu à ce que le mélange devienne lisse, sans trop de bulles.
  • Verser le mélange dans la casserole contenant le reste du lait et chauffer à feu doux sans cesser de remuer jusqu’à ce que la crème épaississe.
  • Mettre les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.
  • Bien essorer dans la crème pâtissière encore chaude.
  • Ajouter le beurre en morceaux.
  • Maintenir la crème au chaud au bain marie pendant la préparation de la meringue Italienne.

Préparation de la meringue italienne :

  • Battre les blancs en neige avec une pincée de sel.
  • Faire chauffer le sucre au filet avec un peu de jus de citron jusqu’à 112 °C.
  • Incorporer le sucre cuit dans les blancs en neige jusqu’à ce que les blancs forment un « bec ».

Préparation de la crème chiboust :

  • Incorporer 1/4 de la meringue dans la crème pâtissière pour la détendre.
  • Puis incorporer le reste de la meringue très délicatement en soulevant la masse sans fouetter, jusqu’à ce que la crème soit suffisamment dense mais pas encore prise pour pouvoir l’utiliser.
  • Déguster !

 

Laisser un commentaire