PÂTE À CHOUX 1, 2, 4, 8, 16 : la recette facile

La pâte à choux 1, 2, 4, 8, 16 est une pâte cuite obtenue par l’incorporation d’œufs dans une pâte, appelée « panade », composée de farine ayant subi une opération de pré-cuisson dans de l’eau et/ou du lait, salée, beurrée.

Le terme mnémotechnique 1, 2, 4, 8,16 fait référence aux quantités des ingrédients 1 l d’eau (ou lait), 20 g de sel,  400 g de beurre, 800 g de farine, 16 oeufs.

La pâte à choux remonte au XVIè siècle. Son invention est attribuée à un pâtissier italien nommé Pantanelli membre de la suite de la reine Catherine de Médicis. Son successeur, Popelini, confectionna un gâteau, le popelin, réalisé à partir d’une pâte desséchée sur le feu (« pâte à chaud »). C’est au XVIIIè siècle qu’elle prit le nom de « pâte à choux », après avoir été perfectionnée par Jean Avice, pâtissier de Talleyrand, et Antonin Carême.

La pâte à choux d’office ou salée ne contient pas de sucre et peut être parfumée à la muscade ou au fromage râpé (gnocchi, pommes dauphines, gougères, choux salés…). La pâte à choux ordinaire ou sucrée est utilisée en pâtisserie (chou à la crème, éclair, religieuse, Saint Honoré…).

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 20 min
Temps de repos :  –
Temps de cuisson : 30 min
Temps total : 50 min
Ingrédients : pour 3 kg de pâte
1 l d’eau (ou de lait)
20 g de sel
400 g de beurre
800 g de farine
16 œufs

Préparation :

  • Verser l’eau (ou le lait), le sel et le beurre coupé en petits morceaux dans une casserole. Porter à ébullition.
  • A ébullition, sortir du feu.
  • Incorporer rapidement à la spatule la farine versée en une seule fois.
  • Travailler énergiquement jusqu’à la formation d’un mélange homogène
  • Remettre la casserole sur le feu et travailler à la cuillère en bois jusqu’à ce qu’elle se détache complètement des parois et du fond de la casserole.
  • Mettre dans un grand bol et ajouter le premier oeuf.
  • Travailler énergiquement l’ensemble à la spatule.
  • Incorporer ensuite le deuxième oeuf. Continuer à travailler à la spatule.
  • Poursuivre l’incorporation des oeufs, l’un après l’autre.
  • La pâte terminée doit être molle, mais tenir en un seul bloc.

Laisser un commentaire