FLAN NAPOLITAIN (MIGLIACCIO) : la recette facile

Le migliaccio est une sorte de flan à la semoule et ricotta, parfumé au limoncello et aux zestes d’orange et / ou de citron.

Gâteau typique de Naples, il se prépare pour la Chandeleur et toute la période du Carnaval jusqu’à Mardi gras.

L’origine du « migliaccio » remonte au début du XVIIème siècle. Il était alors préparé avec de la farine de « miglio » (millet en italien) très utilisé à l’époque, d’où le nom « migliaccio » dérivé de « miglio ».
Au fil des siècles la recette a été modifié, la farine de millet a disparu et a laissé la place à la semoule de blé dur.

S’agissant d’un gâteau familial, chaque famille napolitaine possède sa propre recette.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 30 min
Temps de repos : –
Temps de cuisson : 40 min
Temps total : 1h 10 min
Ingrédients : 6 personnes
125 g de semoule
3 œufs
250 g de sucre
250 g de ricotta (ou faisselle bien égouttée)
25 g de beurre
1/2 litre de lait
125 ml d’eau
1/2 c. à s. de limoncello (ou rhum ou anis)
1 sachet de vanille en poudre
1 pincée de sel
1 baton de cannelle
1 orange (zeste râpé)
sucre glace 

Préparation :

  • Dans une casserole, faire bouillir le lait et ajouter l’eau, le beurre, le zeste d’orange, la cannelle, une pincée de sel et la moitié du sucre.
  • Insérer la semoule petit à petit en faisant attention à ne pas former de grumeaux.
    Poursuivre la cuisson durant environ 10 min.
  • Dans un bol, incorporer les œufs avec l’autre moitié de sucre, en ajoutant également la poudre de vanille.
  • Mélanger un peu et verser sur le mélange préalablement préparé.
  • Ajouter également la liqueur et la ricotta, en mélangeant bien le tout.
  • Préchauffer le four (statique) à 180°C.
  • Verser la pâte dans un moule chemisé et légèrement beurré de 23 à 24 cm de diamètre.
  • Enfourner durant environ 40 min.
  • Sortir et laisser refroidir.
  • Démouler et saupoudrer la surface de sucre glace.
  • Servir et déguster !

Citation sur la cuisine :

« La cuisine est « multisensorielle ». Elle s’adresse à l’œil, à la bouche, au nez, à l’oreille et à l’esprit… Aucun art ne possède cette complexité. »

Pierre Gagnaire (Chef)

Laisser un commentaire