MONA ESPAGNOLE DE PÂQUES (MONA DE PASCUA)

La mona espagnole de Pâques ou mona de Pascua est une brioche à base de levain, farine, oeufs, sucre, huile d’olive, citron, eau de fleur d’oranger et sel.

Typique des régions espagnoles de Murcie, d’Aragon, de la communauté valencienne et de Catalogne, elle est consommée à Pâques et sa dégustation symbolise la fin du Carême.
Le nom vient du terme arabe munna, qui signifie « provision de bouche », régal que les Maures offraient en cadeau à leurs seigneurs.
Il en existe plusieurs variétés, celle consommée tout au long de l’année est connue sous le nom de panquemado et celle de Pâques comporte un ou plusieurs œufs durs à la coquille peinte.
Les formes de monas représentent souvent un animal comme le serpent, le lézard ou le singe. Pour la finition, les monas peuvent être recouvertes de grains de sucre colorés.
Différentes sortes coexistent : la valenciana à la forme de couronne, la mona catalane consituée d’un gâteau, crème pâtissière, chocolat ou confiture, recouverte de crème catalane brûlée et décorée d’amandes sur le pourtour, présentée avec des œufs durs peints ou enveloppés de papier coloré. À Minorque, la mona est souvent recouverte de meringue. Les oeufs de poule sont petit à petit remplacés par des oeufs en chocolat. Une tradition consiste à commencer d’écaler l’œuf dur sur le front d’une autre personne. Traditionnellement le dimanche de Pâques, après la messe, les parrains offrent la mona à leurs filleuls. Il est aussi de coutume de partir l’après-midi en excursion à la campagne pour déguster la mona.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 30 min
Temps de repos : 2 h
Temps de cuisson : 20 min
Temps total : 50 min + 2 h (levée)
Ingrédients : 6 personnes
Levain :
50 g de farine forte
5 g de levure de boulanger fraîche
30 ml d’eau
Pâte :
200 g de farine à pain
5 g de levure de boulanger fraîche
2 petits oeufs
70 g de sucre
40 ml d’huile d’olive
1/2 citron (zeste râpé)
8 g d’eau de fleur d’oranger
1 pincée de sel
Décoration :
oeufs
anis coloré
sucre en grains

Préparation :

  • La veille, préparer le levain.
  • Dissoudre la levure fraîche dans l’eau tiède.
  • Mettre la farine dans un bol et ajouter l’eau avec la levure.
  • Assembler les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Couvrir et laisser agir à température ambiante.
  • Mettre la farine, la levure fraîche dans un grand bol.
  • Ajouter le levain, les œufs légèrement battus, le sucre, l’huile d’olive, le zeste de citron, l’eau de fleur d’oranger et le sel.
  • Pétrir durant 6 à 8 min jusqu’à obtenir un mélange homogène et un peu collant.
  • Former une boule de pâte, mettre dans un bol, couvrir d’un linge et laisser dans un endroit chaud (environ 20-23 ° C) à l’abri des courants d’air environ 1 h jusqu’à ce qu’elle double de volume.
  • Déposer su un plan de travail graissé à l’huile d’olive, diviser en deux en la coupant sans l’étirer. Réserver un morceau de pâte pour des motifs décoratifs.
  • Former une boule et faire le trou au centre avec les doigts huilés.
  • Disposer sur une plaque de cuisson munie de papier sulfurisé.
  • Faire des tresses ou des motifs décoratifs sur la pâte.
  • Couvrir la pâte avec un linge et laisser lever à nouveau durant 1 h jusqu’à ce qu’elle double de volume.
  • Faire cuire les œufs au milieu de la fermentation, bien laver et mettre dans la pâte.
  • Préchauffer le four en mode statique à 180° C.
  • Badigeonner la pâte avec l’œuf battu. Saupoudrer un peu de sucre et l’anis coloré.
  • Mettre la plaque à pâtisserie dans la partie inférieure et faites cuire durant 15 à 20 min jusqu’à ce que la pâte soit cuite et la surface dorée.
  • Sortir du four, laisser refroidir sur une grille.
  • Servir et déguster !