MÉTHODE PILATES : un esprit sain dans un corps sain

Méthode Pilates

Conçue en 1920 par Joseph Pilates, la méthode Pilates vise à développer le corps de façon harmonieuse. Depuis quelques années, elle connaît un succès grandissant. La promesse d’obtenir un ventre plat, un dos renforcé, un corps tonique, souple et affiné, une réduction du stress, en quinze à vingt séances de faible intensité ne peut laisser pas indifférent !

En quoi consiste-t-elle ?

La méthode Pilates est une gymnastique douce alliant exercices physiques (au sol ou à l’aide d’appareils) et respiration profonde.

Les exercices se concentrent sur les muscles qui maintiennent la colonne vertébrale et la posture. Le but est de renforcer les muscles faibles et relâcher les muscles tendus, tout en tenant compte du rythme de la respiration.

Joseph Pilates avait appelé sa méthode « contrologie », car centrée sur le contrôle par l’esprit des muscles du tronc et du centre abdominal (appelé « core » ou centre). Il était convaincu que rentrer le ventre, en contractant le périnée et le muscle abdominal transverse, renforcerait la colonne vertébrale.

Sa méthode est fondée sur la recherche de l’équilibre des forces musculaires (en particulier des groupes de muscles antagonistes) et le correct placement du corps lors des exercices (certaines parties du corps étant en mouvement et d’autres stables).

La méthode Pilates repose sur huit grands principes :

  • la concentration : prendre conscience de chaque mouvement (posture, geste) permet de le ressentir profondément et d’obtenir une bonne qualité d’exercice ;
  • le contrôle : contrôler chaque mouvement avec son esprit et sa respiration (contrôler son corps plutôt que subir) ;
  • la respiration : inspirer par le nez et expirer par la bouche en élargissant la cage thoracique et en engageant les muscles du périnée et le transverse ;
  • l’isolation : garder une partie du corps immobile tout en activant une autre partie ;
  • le centrage : garder une colonne vertébrale neutre, sans cambrure ni rétroversion du bassin, et faire partir les mouvements du centre énergétique du corps, le centre abdominal ;
  • la fluidité (souplesse et synchronisation) : synchroniser ses mouvements sur sa respiration pour conserver toujours la même vitesse et la même amplitude. Exécuter un mouvement fluide et gracieux apportant équilibre et harmonie ;
  • la précision : préférer la qualité du mouvement à la quantité ;
  • la fréquence : répéter les exercices permet une meilleure maîtrise du mouvement, une meilleure fluidité, donc une meilleure efficacité.

pilatesSuite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous