PARENTS TOXIQUES : comment s’en libérer ?

parents toxiques
  • il use de violence physique et orale, et de punitions ou de menaces,
  • il s’approprie les objectifs de l’enfant en se mettant en compétition avec lui ou en rendant difficile l’atteinte des objectifs,
  • il isole,
  • il a recours à la culpabilité et à l’argent pour le contrôler,
  • il ne se fixe pas de limites comme il le fait à l’enfant,
  • il nomme l’enfant responsable de son bonheur,
  • il continue à terrifier l’enfant devenu adulte.

Quelles sont les conséquences d’une parentalité toxique sur l’enfant ?

L’enfant va développer :

  • Une mésestime de soi,
  • une dépendance à ce type d’être manipulateur, 
  • une inhibition à l’action une fois adulte, 
  • une absence d’autonomie,
  • une autocritique, une culpabilisation et une procrastination maladive,
  • une insécurité émotionnelle et une impossibilité d’exprimer ses sentiments,
  • un isolement et une peur des relations avec les autres.

Développant des croyances limitantes sur eux-mêmes (ne pas montrer ses émotions, ne pas faire confiance aux autres, tout accepter pour être aimé…), les enfants de parents toxiques vont être fortement marqués par le chantage affectif, la culpabilisation, la dévalorisation et la manipulation ayant pour but de les maintenir sous emprise.

Ils vont développer des relations toxiques ou rechercher des êtres au comportement toxique.

Se sacrifiant pour les autres, prêts à tout pour être aimés, prenant des responsabilités qui ne leur incombent pas, se dévalorisant, ne mettant pas de limites et se plaçant sous l’emprise d’êtres manipulateurs, ils risquent de graves problèmes affectifs et émotionnels. 

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous