CENTENAIRES : les leçons de vie

centenaire

Au rythme actuel de l’allongement de la durée de vie, le nombre de centenaires dans le monde pourrait être multiplié par dix d’ici 50 ans. Certaines régions, dites « zones bleues », concentrant davantage de grands seniors, des études ont été entreprises en vue d’identifier les facteurs favorables à la longévité. Les premiers résultats font apparaître des conditions de vie proches et des catégories génétiques communes. 

Qu’est-ce qu’un centenaire ?

Un centenaire est une personne qui a atteint un âge de cent ans ou plus. Au-delà de 110 ans, on parle de supercentenaire.

Ils seraient un demi-million dans le monde et environ 22 000 en France. La doyenne de l’humanité, Jeanne Calment, est décédée à l’âge de 122 ans.

Selon des études récentes, « s’il existe un âge maximum pour l’être humain, personne n’a encore vécu jusque là ». En effet, si le taux de mortalité augmente de façon exponentielle jusqu’à 80 ans, il engage ensuite une décélération pour s’approcher d’un plateau à partir de 105 ans. Par ailleurs, plus le temps passe, plus un nombre important de personnes semble atteindre l’âge de 105 ans.

centenaire

Quelles sont les raisons d’un tel accroissement ?

Il est dû à l’allongement de l’espérance de vie (de l’ordre de deux mois par an pour une femme et de trois mois par an pour un homme dans les pays occidentaux tels que la France ou les États unis) imputable à une amélioration constante des conditions de vie, de santé et d’alimentation. Les disparités demeurent néanmoins très importantes entre les pays, en particulier entre les pays développés et les pays en voie de développement.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous