WIMBLEDON : les particularités « so british » du temple du tennis

Le tournoi de Wimbledon ou The Championships est le plus ancien tournoi de tennis au monde. Organisé par un club sportif anglais, il fait partie de la catégorie des Grands Chelems. Se jouant sur herbe, il est souvent considéré comme le plus prestigieux des tournois de tennis du fait de son histoire et de ses particularités.

Le plus ancien tournoi de tennis du monde qui a codifié les règles du tennis

Les origines du tournoi de Wimbledon sont liées à celles du tennis.

En 1874, le Major Walter Clopton Wingfield passe à la postérité en commercialisant un nouveau jeu de Court Paume (issu du jeu de paume et de l’invention du caoutchouc qui permet de réaliser des balles pouvant rebondir sur l’herbe) sous le nom de Sphairistiké (mot grec signifiant « art de la balle ») puis, en 1877, sous le nom de Lawn-Tennis (Jeu de Paume sur gazon). Les règles sont confuses, incomplètes et laissent libre à toutes les fantaisies possibles. Le mot « tennis » vient du français « tenez », mot que l’on adressait à l’adversaire au moment de servir; le mot déformé finissant par devenir « tennis ».

Le Lawn-tennis va alors connaître un énorme succès, car les anglais ont l’habitude de jouer au Jeu de Paume et sont passionnés par le croquet. Durant l’été 1875, il remplace le très célèbre croquet sur les pelouses des résidences britanniques. Afin de faciliter la diffusion du Lawn-Tennis, le major Wingfield et le M.C.C (le Marylebone Cricket Club est à l’époque l’autorité responsable des sports de rackets et du Jeu de Paume), se réunissent le 24 mai 1875 pour définir des règles brèves et simples.

En 1868, J.H Walsh (directeur du The Field, un journal de loisir) et Henry Jones (son rédacteur en chef) louent une prairie dans la banlieue de Londres à Wimbledon. Ils y fondent le All England Croquet Club à l’époque où le croquet suscite un véritable engouement. En 1870 est organisée la première compétition de croquet à Worple Road, à Wimbledon. La popularité du croquet reste vivace jusqu’à l’arrivée du lawn tennis en 1874. En 1875, ils installent des terrains de Lawn-tennis avec les règles du M.C.C. En 1877, ils organisent le premier Tournoi de Wimbledon. À l’occasion de ce tournoi, les règles du sphairistike de Wingfield, dont le brevet est arrivé à expiration, sont modifiées par les organisateurs qui deviennent, de fait, et pendant une décennie, la seule autorité en matière de tennis. Wimbledon_1877.jpgIl faut noter que les nouvelles règles du lawn tennis adoptées en 1877 à Wimbledon sont pour la plupart encore valides aujourd’hui (exceptées la hauteur du filet et des poteaux et la distance du filet à la ligne du service). Des trois autres tournois du grand chelem, le tournoi de Wimbledon est le seul qui n’est pas organisé par une fédération nationale mais par un club privé.WI91992-06 (2)

Un tournoi à part, aux nombreuses spécificités

  • un des derniers grands tournois sur gazon :

Depuis sa création, Wimbledon se joue sur gazon, la surface originelle utilisée au tennis. L’US Open l’ayant abandonné en 1974 et l’Open d’Australie en 1988, il est le seul grand chelem à se jouer sur cette surface. Toutefois, la composition du gazon a changé en septembre 2000 avec l’adoption d’un gazon plus compact, plus résistant et plus sensible aux effets, ne favorisant plus les seuls serveurs volleyeurs. Auparavant, cette surface était réputée pour sa rapidité et ses rebonds bas du fait de la mollesse du sol, ce qui la plaçait à l’opposé des caractéristiques de la terre battue (lenteur et hauteur des rebonds sensibles aux effets liftés). Depuis 1995, le gazon est coupé à une hauteur de huit millimètres.Overhead_2544245k.jpg

  • l’obligation pour les joueurs de jouer dans des tenues majoritairement de couleur blanche. Cette obligation ne concerne pas les sous-vêtements qui peuvent être visibles.Federer_vs._Safin.jpg

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous