MANNELES DE NOËL : la recette facile

11-11-2019

La mannele ou coualé ou Jean Bonhomme ou manalas est une brioche de Noël en forme de petit bonhomme à base de farine, semoule, beurre levure, œufs, lait et sel.

Originaire de Lorraine, cette pâtisserie nommée aussi « petit Saint-Nicolas » est consommée en France à la Saint-Nicolas. En Allemagne (Rhénanie, Ruhr, Hesse), elle est mangée à la saint Martin d’Hiver (11 novembre), les enfants la recevant à la fin du cortège de Saint Martin. On en trouve aussi aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Autriche.

Le culte de Saint-Nicolas commença en Lorraine au XIe siècle lorsqu’un seigneur offrit une phalange du saint au duché de Lorraine, une église étant construite dans la ville de Port (Saint-Nicolas de Port) remplacée au XVè siècle par l’actuelle basilique Saint-Nicolas. La brioche apparut vers le XVe siècle, après la victoire des lorrains contre l’occupant bourguignon. En effet, lors de cette bataille décisive devant Nancy le 5 janvier 1477, le duc René II de Lorraine demanda le soutien de Saint-Nicolas. Victorieux, il fit de cette date la fête nationale de l’État lorrain et raviva le culte du saint d’où la brioche semble provenir; le bon homme (ou saint-homme) personnifiant Saint-Nicolas.

La Lorraine faisant partie du Saint-Empire romain germanique, la foire médiévale de Saint-Nicolas-de-Port étant célèbre, le culte de Saint-Nicolas se répandit très vite sur tout le territoire allemand. C’est ainsi que cette brioche s’est diffusée en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en Belgique, aux Pays-Bas, et qu’elle est très présente en Lorraine, en Alsace, en Franche-Comté, en Artois et dans les Flandres.

Elle accompagne le chocolat chaud du goûter des enfants ou du goûter familial. Elle peut être enrichie avec des raisins secs ou des pépites de chocolat. Elle est parfois trempée dans du chocolat fondu.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 45 min
Temps de repos : 1 h 20 min
Temps de cuisson : 25 min
Temps total : 2 h 40 min
Ingrédients :
Article suivant