BÛCHE LÉGÈRE FRAMBOISES-PISTACHES AU MASCARPONE : la recette facile

La bûche de Noël légère framboises-pistaches au mascarpone est une bûche composée d’une génoise garnie de crème au mascarpone, framboises et pistaches.

La bûche de Noël remonte au XVIIe siècle dans l’Europe entière. La veille de Noël, une énorme bûche de bois, dite bûche de Noël, était ramenée dans chaque maison. L’essence, la façon de l’allumer et la durée de sa combustion formaient un rituel avec ses particularités régionales. Lors de la veillée de Noël, une fois placée dans la cheminée, le chef de famille l’enduisait d’huile, de sel et de vin cuit en récitant des prières. Elle était ensuite allumée par les jeunes filles de la maison ou leur mère. Une fois consumée, on en conservait les cendres pour protéger la maison de la foudre et du diable.

Cette tradition s’est poursuivie jusqu’au XIXe siècle. Avec la généralisation de poêles,  la grosse bûche a été remplacée par une petite bûche de bois décorée posée sur la table de Noël. La bûche de Noël est devenue une pâtisserie symbolisant Noël perpétuant la tradition.

A l’origine, il s’agissait d’une génoise sur laquelle était étalée de la crème au beurre parfumée au café ou au chocolat, roulée pour lui donner la forme d’une bûche, recouverte d’une fine couche de crème chocolatée imitant l’écorce d’une bûche. La bûche de Noël est généralement décorée d’attributs divers (Père Noël, hache, scie, champignons, lutins, etc.) en sucre ou en plastique.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 40 min
Temps de repos : 15 min
Temps de cuisson : 10 min
Temps total : 1 h 5 min
Ingrédients :  6/8 personnes
250 g de framboises / 125 g de pistaches / 1 brin de groseilles
500 g de mascarpone
225 g de sucre
100 g de farine
4 oeufs 
2 feuilles de gélatine (4g)
10 g de beurre
1 c. à c. d’extrait de vanille
100 ml d’eau
1 c. à s. de kirsch
3 g de poudre de vanille

Crème au mascarpone :

  • Tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide durant 10 min.
  • Dans une casserole, porter à ébullition 50 g de sucre et 100 ml d’eau.
  • Eteindre le feu et laisser refroidir. Ajouter le kirsch et mettre de côté.
  • Faire chauffer 30 ml d’eau avec 1 c. à c. d’extrait de vanille.
  • Sortir du feu et ajouter la gélatine bien essorée tout en remuant.
  • Battre le mascarpone dans un saladier avec 100 g de sucre.
  • Incorporer la gélatine tout en remuant.
  • Mettre au réfrigérateur.

Génoise :

  • Préchauffer le four à 160° C.
  • Munir une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé et beurre légèrement.
  • Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.
  • Dans un bol, fouetter les jaunes d’oeufs avec 100 g de sucre en poudre et la vanille en poudre, jusqu’à l’obtention d’un mélange e couleur pâle et mousseux.
  • Incorporer progressivement la farine tamisée.
  • Battre les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.
  • Incorporer délicatement à la pâte en effectuant des mouvements lents de bas en haut.
  • Verser la pâte sur la plaque.
  • Lisser la surface à la spatule.
  • Enfourner durant 10 min.

Assemblage :

  • Sortir et retourner le génoise sur un linge propre et humide.
  • Décoller délicatement le papier sulfurisé.
  • Napper la surface de génoise de sirop au Kirsch au pinceau.
  • Rouler le gâteau et imbiber la surface de sirop.
  • Laisser refroidir durant 15 min.
  • Dérouler le gâteau et étaler sur toute la surface la préparation au mascarpone.
  • Répartir les framboises lavées, rincées et séchées et les pistaches hachées grossièrement au centre.
  • Rouler le gâteau de nouveau et mettre au réfrigérateur durant 2 à 3 h.
  • Sortir, saupoudrer de pistaches hachées et de sucre glace.
  • Décorer avec un brin de groseilles.
  • Servir et déguster !