CHICHIS FRÉGI : la recette facile

Le chichi frégi est un beignet long, cuit en forme d’anneaux, découpé en tronçons puis roulé dans du sucre.

A l’origine, il était fait avec de la farine de pois chiche. En effet, son nom signifiait en provençal « petit morceau de pois chiche frit ». C’est en 1907 qu’Alexis Guglielmi popularisa ce beignet à Toulon en lui donnant le nom de chichi frégi

Ce gros beignet sucré, souvent confondu avec son cousin le churro, se consomme dans la rue en particulier à Marseille (quartier de L’Estaque). Il s’achète dans des kiosques, au coin des rues ou le long des plages. Il se mange chaud sur le pouce.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 5 min
Temps de repos : –
Temps de cuisson :
Temps total :
Ingrédients : 6 personnes
500 g de farine T55
20 g de levure de boulanger
300 ml d’eau
100 ml d’eau de fleur d’oranger
4 c à s de sucre fin
4 c à s d’huile de pépin de raisin
1/4 c à café de sel
huile pour friture

Préparation :

  • Dans un bol, mettre la farine. Faire une fontaine.
  • Déposer d’un coté le sel et le sucre.
  • Dans un bol, mélanger la levure avec un peu d’eau, prise dans l’eau prévue pour la recette.
  • Ajouter la levure délayée dans le bol, loin du sel et du sucre.
  • Verser l’eau restante, l’eau de fleur d’oranger et l’huile. Mélanger avec une cuillère jusqu’à l’obtention d’une pâte molle.
  • Laisser reposer environ 2 h jusqu’à ce que la pâte double de volume. Mettre la pâte dans une poche à douille.

Cuisson :

  • Faire chauffer l’huile de friture dans une friteuse.
  • En partant du centre, presser la poche et faites couler lentement en faisant un cercle et couper à l’aide d’une paire de ciseaux.
  • Lorsque le boudin de pâte est bien gonflé et doré, retourner pour qu’il dore de l’autre côté et sortir.
  • Déposer sur du papier absorbant. Rouler les morceaux dans du sucre.
  • Poursuivre jusqu’à épuisement de la pâte.
  • Servir et déguster !