CAKE MOELLEUX AUX ABRICOTS AU YAOURT

Le cake moelleux aux abricots au yaourt est un cake à base d’abricots, farine, sucre, yaourt, oeufs, huile, levure, vanille, confiture d’abricots, sel et cassonade.

Facile et rapide à préparer, moelleux, doux et très parfumé, il est parfait lors des collations de la journée.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 10 min
Temps de repos :
Temps de cuisson : 1 h
Temps total : 1 h 10 min
Ingrédients : 6 personnes
200 g d’abricots
250 g de farine
150 g de sucre
125 g de yaourt (de préférence à l’abricot)
3 oeufs
70 ml d’huile
1 sachet de levure chimique
1 gousse de vanille ( ou extrait de vanille)
3 à 4 c. à s. de confiture d’abricots
1 pincée de sel
1 c. à s. de cassonade

Préparation :

  • Dans un bol, fouetter les œufs avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange gonflé et mousseux.
  • Ajouter ensuite progressivement l’huile et le yaourt progressivement, tout en continuant à fouetter lentement.
  • Ajouter également les graines de vanille ou l’extrait de vanille.
  • Ajouter petit à petit et délicatement la farine tamisée avec la levure à la spatule en effectuant des mouvements lents de bas en haut. Terminer par une pincée de sel.
  • Verser un peu plus de la moitié de la pâte dans un moule à cake muni de papier sulfurisé.
  • Disposer sur le dessus la moitié des abricots coupés en tranches et quelques cuillerées de confiture d’abricot.
  • Compléter avec le restant de pâte, les abricots restant tranchés et saupoudrés de cassonade.
  • Préchauffer le four en mode statique à 200°C.
  • Enfourner durant 10 min, puis baisser la température à 170° C et poursuivre la cuisson durant encore 50 min.
  • Vérifier si le cake est cuit en faisant le test du cure-dent qui doit ressortir sec du centre du gâteau si ce dernier est cuit.
  • Eteindre le four, ouvrir la porte et laisser à l’intérieur durant 10 min.
  • Sortir du four et laisser refroidir complètement.
  • Servir et déguster !

Citation sur la cuisine :

« Classique ou moderne, il n’y a qu’une seule cuisine…La Bonne. »

Paul Bocuse