INTELLIGENCE INTUITIVE : comment la développer ?

intelligence intuitive

Tous les êtres humains naissent intuitifs. Très développée chez le petit enfant, forme de communication télépathique avec la mère, l’intuition est inhibée par l’éducation, la personnalité, la socialisation et l’environnement. Elle ressurgit lors d’évènements émotifs majeurs (sentiment amoureux, deuil…). Au plus près de nos besoins, envies et talents, l’intelligence intuitive favorise la créativité et la collaboration, indispensables dans un monde complexe. Encore faut-il se détacher du rationalisme et de la négativité ambiants, lui faire confiance et la développer.

De quoi s’agit-il ?

Sans que l’on en ait conscience, notre cerveau accumule une masse gigantesque de données qui vient alimenter notre intuition.

L’intuition correspond à l’action de deviner, pressentir, comprendre quelque chose d’emblée, sans parcourir les étapes habituelles et conscientes de l’analyse, du raisonnement ou de la réflexion.

Le siège de l’intuition serait situé dans une zone du cerveau recélant d’innombrables données. À chaque situation nouvelle et inconnue, notre cerveau balayerait cette mémoire sensorielle et émotionnelle et nous enverrait une alerte, une aide à la décision éclair et fugace.

D’après les neurosciences, l’intelligence intuitive serait l’intelligence de notre subconscient

Elle recoupe plusieurs aptitudes relevant des intelligences émotionnelle, intra et interpersonnelle :

  • celles liées à la conscience de soi :
    • capacité d’accepter et de se connecter à son inconscient,
    • affinités avec le langage symbolique, analogique et métaphorique,
    • connaissance de ses forces et faiblesses,
    • facilité d’introspection,
    • capacité à identifier et gérer ses émotions.
  • celles liées à la conscience des autres :
    • capacité à capter les émotions des autres, à percevoir les non-dits et les signaux faibles,
    • propension à l’empathie (se mettre en résonance avec l’autre pour comprendre ce qu’il vit et ressent),
    • capacité à décrypter le langage corporel.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous