LE VIN : un placement de connaisseur, de long terme

vin

De façon générale, quelle stratégie d’investissement sera adoptée par un « connaisseur » du marché du vin ?

Outre la possibilité d’investir dans des parts de fonds ou des GFV, un « connaisseur » souhaitant intervenir en direct veillera à :

  • réserver une part centrale aux classiques des régions traditionnelles (grands bourgognes, stars ou domaines montants de Bordeaux et du Rhône). Les Bordeaux ont ainsi représenté 50 % des ventes aux enchères en 2017 ;
  • diversifier les régions viticoles en s’intéressant à des domaines de qualité, des vins rares, attirant les amateurs [vins du Jura, de la Loire, de l’Alsace, de Provence, d’Italie…] ;
  • retenir les bons millésimes de qualité et aptes à la garde ;
  • s’intéresser aux vins bio dynamiques, naturels ;
  • s’informer en permanence sur le marché du vin [côtes, enchères, tendances, acheteurs…].

De fait, une telle démarche requiert des connaissances et des compétences spécifiques faisant du vin un placement de connaisseur de long terme.