MIGRAINES : causes, symptômes et traitements

migraine

Migraine : quand consulter ?

En cas de migraine, consulter son médecin traitant est indispensable dans les cas où l’on n’est pas sûr qu’il s’agit d’une migraine, pour les femmes enceintes ou prenant un contraceptif hormonal, en cas de traitement incompatible avec les antalgiques ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens [AINS], d’utilisation de médicaments contre la douleur plus de trois jours par semaine, d’inefficacité du traitement en automédication ou si les crises migraineuses deviennent plus fréquentes et/ou plus intenses.

Les bons gestes en cas de migraine

Dès la survenue de symptômes d’un épisode identifié comme migraineux, certains gestes peuvent en atténuer l’intensité :

  • s’allonger dans une pièce calme et sombre ;
  • mettre un linge froid sur le front ;
  • boire de l’eau pour éviter de se déshydrater.

Le traitement de la migraine

Le traitement de la migraine consiste à supprimer les facteurs déclenchants en adoptant une bonne hygiène de vie :

  • évitez les sources de stress ;
  • essayer de se relaxer ;
  • veiller à ce que le sommeil soit régulier et suffisant ;
  • faire régulièrement de l’exercice ;
  • essayer d’arrêter de fumer ;
  • éviter les lieux bruyants ;
  • avoir une alimentation équilibrée, régulière et éviter l’alcool s’il est un facteur déclenchant ;
  • diminuer la consommation des produits qui déclenchent des migraines (chocolat, aliments contenant du glutamate…).

À cela s’ajoute un traitement antimigraineux prescrits par le médecin traitant visant à atténuer les crises de migraine et éventuellement à les éviter (antalgiques et/ou des anti-inflammatoires à prendre le plus tôt possible en début de crise de migraine, voire traitement par des médicaments réduisant la dilatation des vaisseaux sanguins du cerveau, à l’origine de la douleur causée par la migraine).

Alors qu’une migraine ne nécessite pas d’avis médical immédiat, certains maux de tête demandent une consultation en urgence, car révélateurs d’une situation médicale d’urgence. En cas de doutes, il ne faut pas hésiter à consulter sans attendre.