GÉNOISE : la recette facile et traditionnelle

La génoise est un biscuit à pâte battue entrant dans la composition de nombreuses pâtisseries. Classiquement, il s’agit de faire chauffer au bain-marie des œufs et du sucre puis de les fouetter pour qu’ils montent en sabayon, avant d’ajouter la farine et les arômes. Très légère, on peut y  ajouter un sirop de sucre pour qu’elle soit moins sèche.

Elle s’utilise coupée en tranches horizontalement pour le montage des mokas, opéras, forêts-noires, fraisiers, mousses aux fruits, poiriers,…

Son invention remonterait au début du XVIIIe siècle. Entre 1747 et 1749, le marquis Domenico Pallavicini, Doge de la république de Gènes, se rendit à la cour de Madrid. À l’occasion d’une réception, il commanda à son confiseur, Gio Batta Cabona, un gâteau original. En manipulant les ingrédients du gâteau de Savoie, ce dernier inventa une pâte battue, extrêmement légère qui fut baptisée « génoise ». A Gênes et en Italie, ce biscuit a pris le nom de « pan di Spagna » (pain d’Espagne) en l’honneur du roi d’Espagne et de sa cour.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 10 min
Temps de cuisson : 20 min
Temps total : 30 min
Quantité : 500 g
4 œufs
125 g de sucre en poudre
125 g de farine
1/2 sachet de levure chimique

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°C .
  • Préparer un moule beurré.
  • Mélanger la levure avec la farine.
  • Séparer les blancs des jaunes d’œufs.
  • Monter les blancs en neige avec une pincée de sel dans un robot pâtissier.
  • Une fois fermes, ajouter le sucre et battre encore.
  • Baisser la vitesse et ajouter les jaunes, puis la farine mélangée à la levure en pluie.
  • Arrêter le robot, verser immédiatement dans le moule, lisser la surface et enfourner durant 20 min.
  • Sortir du four.
  • Démouler la génoise tiède.
  • Attendre qu’elle soit refroidie pour la trancher dans l’épaisseur et la garnir.

.