ASCENSION : son histoire, sa signification

Son histoire

La célébration de l’Ascension est attestée à la fin du IVe siècle. Elle est souvent fêtée en même temps que la Pentecôte jusqu’au Ve siècle.

À partir de 511, la fête de l’Ascension est précédée en Europe par les trois jours des Rogations (3 jours précédant immédiatement le jeudi de l’Ascension) qui devinrent facultatifs dans le culte catholique après le concile Vatican II.

La célébration de l’Ascension à Venise s’accompagnait jusqu’au XVIIIe siècle de la sortie du bateau des Doges (le Bucentaure) représenté à différentes reprises par le peintre Canaletto. Le « mariage avec la mer » était en effet une cérémonie majeure de l’ancienne République de Venise symbolisant la domination de Venise sur les eaux et se manifestant par le lancer d’un anneau d’or dans l’Adriatique effectué par le doge de Venise.

Guardi,Francesco_-_The_Departure_of_Bucentaur_for_the_Lido_on_Ascension_Day

Très rapidement, cette fête a connu une très grande importance. En France, lors du concordat signé entre Bonaparte et le pape Pie VII, l’Ascension est restée l’une des quatre fêtes obligatoires avec Noël, l’Assomption et la Toussaint.

Cette obligation légale de jour chômé a été maintenue en 1905 lors de la renégociation des relations entre l’État français et l’Église catholique.

Suite, page suivante : cliquer sur « 3 » ci-dessous