CARNAVAL DE BINCHE (BELGIQUE) : un carnaval remarquable inscrit au patrimoine de l’humanité

  • Le Mardi gras est l’apogée du carnaval. Vers 4 h du matin au son de l’Aubade matinale, les Gilles se rassemblent chez les uns les autres accueillis avec une coupe de champagne. Il se rendent à leur local pour un petit déjeuner, composé d’huîtres et de champagne. En fin de matinée, Gilles, Paysans, Pierrots et Arlequins se dirigent vers la Grand-Place pour accomplir le rondeau matinal. Le Gille et le Paysan de Binche portent un masque de cire unique qui symbolise l’égalité de tous (le masque du Paysan ne porte pas de moustache). Les Arlequins portent eux un masque venant de la commedia dell’arte ; les Pierrots sont masqués d’un loup noir.

À l’hôtel de ville, ils reçoivent des mains du bourgmestre des médailles pour leurs participations au carnaval. Après quelques danses sur les pavés, les Gilles rentrent chez eux, accompagnés d’un tamboureur pour se nourrir et se reposer.

Vers 15 h, les sociétés se réunissent pour participer au cortège de la statue du « Paysan » à la Grand-Place. Certains Gilles portent à cette occasion un chapeau de plumes d’autruche, des « oranges de Gille » (petites oranges sanguines ou « oranges au vin ») qui sont offertes à la foule.

Les groupes déambulent dans les rues de la ville jusqu’à 21 h. Les sociétés se réunissent pour le rondeau final sur la Grand-place. À la lumière des feux de Bengale, les ombres se projettent sur les murs de l’hôtel de ville.

Les festivités se terminent avec l’embrasement de la devise de la ville, « PLVS OVLTRE ». (« Toujours plus loin »).

Dans la ville, les Gilles défilent au rythme des tambours jusqu’au lever du soleil, le matin du Mercredi des Cendres.

Aller plus loin :

CARNAVAL DE MOHACS : son origine, ses traditions

CARNAVAL DE RIO : LE carnaval par excellence

CARNAVAL DE NICE : son origine, ses traditions

CARNAVAL DE VENISE : son origine, ses traditions

CARNAVAL DE CADIX : son origine, ses traditions