SYMBOLES DE LA RÉPUBLIQUELE FAISCEAU DE LICTEUR : son histoire, sa symbolique et ses représentations

emblème

Le faisceau de licteur est un emblème non officiel souvent utilisé pour représenter la République française.

A l’origine, il s’agit d’un objet de nature symbolique porté par le licteur, officier au service des magistrats sous la République romaine, pour exécuter les sentences.  Symbolisant  l’ »imperium », le pouvoir de contraindre et de punir, il regroupe deux instruments de punition : les faisceaux pour la flagellation, la hache pour la peine de mort. licteur

Il est ainsi constitué de branches d’arbres longues et fines (baguettes de bouleau ou d’orme) assemblées et liées en cylindre autour du manche d’une hache avec des lanières de cuir croisées en forme de fascine.

À partir de la Révolution française, le faisceau de licteur est utilisé comme symbole politique en référence à la République romaine.faisceau

Dès 1790, l’Assemblée constituante impose ces « antiques faisceaux » comme nouvel emblème de la France, République « une et indivisible » tel un faisceau.

Dans les traités de l’époque antique, le faisceau consulaire était l’objet qui tenait la Juridiction et symbolisait le respect dû aux juridictions et au pouvoir. Associé au bonnet rouge, il signifie que le pouvoir appartient au peuple et symbolise aussi l’union des 83 départements de l’époque.faisceau

Absent sous les monarchies et les Empires, il réapparaît lors des Républiques comme symbole républicain.

Suite, page suivante : cliquer sur « 2 » ci-dessous