BÛCHES DE NOËL À LA CARTE : les combinaisons possibles

La bûche de Noël remonte au XVIIème siècle dans l’Europe entière. La veille de Noël, une énorme bûche de bois, dite bûche de Noël, était ramenée dans chaque maison. L’essence, la façon de l’allumer et la durée de sa combustion formaient un rituel avec ses particularités régionales. Lors de la veillée de Noël, une fois placée dans la cheminée, le chef de famille l’enduisait d’huile, de sel et de vin cuit en récitant des prières. Elle était ensuite allumée par les jeunes filles de la maison ou leur mère. Une fois consumée, on en conservait les cendres pour protéger la maison de la foudre et du diable. Cette tradition s’est poursuivie jusqu’au XIXème siècle.

Avec la généralisation de poêles, la grosse bûche a été remplacée par une petite bûche de bois décorée posée sur la table de Noël. Puis, la bûche de Noël est devenue une pâtisserie symbolisant Noël et perpétuant la tradition. Gâteau roulé, empli de crème au beurre, elle est souvent recouverte d’un glaçage au chocolat imitant l’écorce d’une bûche.

Elle se compose à la carte en choisissant le biscuit roulé, la garniture et l’enrobage qui peut être la crème elle-même.

Les biscuits roulés
La génoise pour buches de Noël gen
La génoise coton gen
Le biscuit en pâte à choux pour bûche de Noël pach
Au choix
Un biscuit Une crème, mousse ou ganache
Un nappage
Une décoration
Les garnitures et enrobages possibles
2min camy
crem5 crème 5 m
Crème 5 minutes café mascarpone Creme à l’orange
pis cremang
crembeu cbmi
cbms cremcafé
ccbm clc
crmma crembav
cremchant Education1 - 2019-10-10T103033.181
chco lemon
cremam cremor
cremricot cremdiplo
para gan
leg crem mag
mous mous
namelaka namelaka
crempat crempat
crempat crempays
Education1 - 2019-09-05T173121.162.jpg stho
van mousse mascarpo
moussmangue mousse ananas
mousse choc masc
pralin mousse citron
noug neige choc
or praline
chocolat

Laisser un commentaire